Quand la Norvège envoie ses prisonniers aux Pays-Bas

  • A
  • A
Quand la Norvège envoie ses prisonniers aux Pays-Bas
@ AFP
Partagez sur :

La Norvège, qui manque de places dans ses prisons, a décidé d'envoyer 242 de ses détenus dans une prison hollandaise.

À partir du 1er septembre, la prison de Veenhuizen aux Pays-Bas va recevoir des détenus... norvégiens. L'Etat scandinave, qui manque de places dans ses établissements pénitentiaires, a décidé de les emprisonner à ses frais aux Pays-Bas, rapporte le journal La Croix. En 2014, 1.300 détenus étaient en attente d'une cellule en Norvège

242 prisonniers. Mardi, c'est 242 hommes qui prendront leur quartier dans la prison hollandaise, tous condamnés à des peines de 10 ans minimum. Et mercredi, ils recevront la visite du ministre norvégien de la Justice qui a porté ce projet. D'un point de vue administratif, cette prison fonctionnera comme si elle était une annexe d'une prison d'Oslo. Si le directeur est norvégien, le personnel, lui, sera hollandais. 

28 millions d'euros par an. En Norvège, il n'y a pas assez de places pour que les condamnés effectuent leur peine immédiatement. L'Etat essaye de rattraper son retard avec son budget 2015 qui prévoit 14 millions, et cela, pour moderniser certains établissements pénitentiaires. En attendant, Oslo a trouvé un accord avec les Pays-Bas d'une durée de trois ans et qui coûtera 28 millions d'euros par an. 

Peu de volontaires. Cet accord entre les deux pays n'a pas rencontré l'enthousiasme des détenus. Côté hollandais, les détenus de la prison de Veenhuizen ont du évacuer les locaux et 18 d'entre eux ont porté plainte. Et côté norvégien, les volontaires pour aller purger sa peine hors des frontières ne sont pas légion : une soixantaine seulement. Alors, pour pallier le manque, des prisonniers seront choisis d'office.