Quand Donald Trump accuse le Canada d'avoir incendié la Maison-Blanche en 1812

  • A
  • A
Quand Donald Trump accuse le Canada d'avoir incendié la Maison-Blanche en 1812
La Maison-Blanche a bel et bien été incendiée pendant la guerre de 1812 mais pas par des Canadiens@ NICHOLAS KAMM / AFP
Partagez sur :

Au cours d'une conversation sur les taxes imposées par les États-Unis sur les importations canadiennes, Donald Trump aurait rappelé à Justin Trudeau que les Canadiens avaient incendié la Maison-Blanche en 1812... Un rappel à l'Histoire pas tout à fait exact.

Donald Trump et Justin Trudeau discutaient des taxes imposées par les États-Unis au Canada quand le président américain a accusé son voisin du nord d'avoir incendié la Maison-Blanche, un argument aussi incongru qu'erroné, explique CNN mercredi.

Des relations commerciales difficiles. À deux jours du G7 qui se déroulera au Canada, l'ambiance est plutôt à la tension entre les États-Unis et les autres membres du sommet (Allemagne, Canada, France, Italie, Japon, Royaume-Uni). Les nouvelles taxes imposées par les États-Unis sur les importations d'acier et d'aluminium en provenance d'Europe et du Canada est au centre de toutes les discussions. C'était d'ailleurs le sujet de l'appel entre Donald Trump et Justin Trudeau fin mai. 

"N'avez-vous pas fait brûler la Maison-Blanche ?" Au cours d'une conversation sur ces impositions que Justin Trudeau juge "insultantes", le Premier ministre canadien a, selon CNN (en anglais), demandé à Donald Trump en quoi il s'agissait d'une question de "sécurité nationale". Celui-ci a répondu : "n'avez-vous pas fait brûler la Maison-Blanche ?", faisant référence à la guerre de 1812. Une justification qui, si elle paraît surprenante, est également erronée.

La Maison-Blanche a bel et bien été incendiée en 1812 mais par des troupes britanniques en représailles à une attaque américaine à York, dans l'Ontario, un territoire alors sous domination britannique et devenu canadien par la suite.

Des relations toujours "bonnes" ? Malgré cette sortie, le directeur du conseil économique national américain a assuré que les relations entre les États-Unis et le Canada restaient "très bonnes", ajoute CNN. Néanmoins les échanges autour des taxes américaines, auxquelles l'Union européenne compte répondre en taxant à son tour une liste de produits provenant d'outre-Atlantique, promettent d'être tendus lors du G7.