Pour Obama, le discours de Trump n'est pas populiste, mais xénophobe

  • A
  • A
Pour Obama, le discours de Trump n'est pas populiste, mais xénophobe
Barack Obama.@ AFP
Partagez sur :

Pour Barack Obama, le candidat républicain est un xénophobe, "voire pire" "un cynique", a-t-il affirmé mercredi.

Barack Obama a affirmé mercredi, en marge du sommet de l'Amérique du Nord à Ottawa, que Donald Trump n'était pas un candidat populiste mais un candidat xénophobe ou cynique.

"Pas de respect pour les travailleurs". "Un individu qui n'a jamais montré le moindre respect pour les travailleurs, qui ne s'est jamais battu au nom des questions de justice sociale ou pour faire en sorte que des enfants pauvres aient droit à une vie décente ou accès à la santé" ne correspond pas à la définition du "populisme", a dit le président démocrate.

"On ne devient pas subitement un populiste parce que l'on verse dans la controverse pour remporter des voix. Ce n'est pas l'indicateur du populisme, mais du nativisme (ndlr, anti-immigration), ou de la xénophobie. Voire pire. Ou c'est juste du cynisme", a-t-il poursuivi sans mentionner le nom du vainqueur de la primaire républicaine lors d'une conférence de presse.

Campagne aux côtés de Clinton. Barack Obama fera campagne dès mardi prochain aux côtés d'Hillary Clinton, qui a remporté la primaire démocrate et tentera de conserver la Maison blanche dans le camp démocrate en novembre prochain. Sa longue tirade de six minutes mercredi à Ottawa sur le populisme et la xénophobie préfigure peut-être ce que sera sa stratégie pour aider son ex-secrétaire d'Etat à remporter l'élection présidentielle.