L'attentat de Charlie Hebdo fait la Une dans le monde entier

  • A
  • A
L'attentat de Charlie Hebdo fait la Une dans le monde entier
@ DR
Partagez sur :

HOMMAGE MONDIAL - Jeudi, les journaux du monde entier ont consacré leur une à l'attentat perpétré contre Charlie Hebdo.

L'émotion est mondiale. Jeudi, la presse internationale dans son ensemble a rendu un hommage appuyé à Charlie Hebdo, visé par un attentat à Paris qui a fait 12 morts. En Belgique, les journaux francophones y consacrent toute leur une. L'Echo a choisi de publier un carré noir avec l'inscription "Tous des Charlie", entourée de multiples caricatures du magazine. L'Avenir a lui tout simplement titré Charlie Hebdo avec un fond noir comme peint sur une toile.

>> LIRE AUSSI : "Non", "Face à la barbarie", la presse rend hommage à Charlie Hebdo

belgiqueOK

Chez nos voisins allemands, l'heure est aussi au deuil. Le Berliner Zeitung a lui aussi décoré sa première page de unes de Charlie Hebdo, avec un "Vive la liberté" en français dans le texte. Le tabloïd Bild a publié une photo choc des deux suspects dans les rues de Paris, avec l'un d'eux pointant son arme sur un policier juste avant de l'abattre.

allemagneOK

En Espagne, El Periodico écrit "Todos somos Charlie Hebdo" sur sa Une ("Nous sommes tous Charlie Hebdo"). Le quotidien norvégien Aftenposten a choisi la même photo, une personne tenant une bougie dans sa main, avec une inscription sur son t-shirt "Je suis Charlie", sans aucune mention. Un cliché plein de pudeur et d'émotion.

espagnenorvegeOK

Au Royaume-Uni aussi, les quotidiens consacrent leur Une à la tuerie. The Guardian parle "d'une attaque à la démocratie", tandis que The Sun barre sa une d'un grand "Non !", avec le même cliché choc que le tabloïd allemand Bild.

guardiansunOK

The Independent s'est distingué en rendant un hommage à l'esprit de Charlie Hebdo. En une du quotidien britannique, on peut voir un exemplaire du magazine, avec de l'encre rouge renversé dessus, et une main jaune qui sort du papier...en brandissant un doigt d'honneur.

TheIndependent

Pour mieux se rendre compte de la mobilisation internationale après ce massacre :