Portugal : cinq morts, dont trois Français, après le crash d'un avion de tourisme

  • A
  • A
Portugal : cinq morts, dont trois Français, après le crash d'un avion de tourisme
Le petit avion de tourisme s'est écrasé dans la région de Lisbonne. (Photo d'illustration)@ PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP
Partagez sur :

Le crash d'un petit avion de tourisme a fait cinq morts lundi au Portugal. Trois Français figurent parmi les victimes.

Cinq personnes, dont trois Français et un Suisse, ont été tuées lundi dans un crash aérien au Portugal. Le petit avion de tourisme qui transportait les victimes s'est écrasé sur un camion garé dans l'entrepôt d'un supermarché près de l'aérodrome de Tires, dans la région de Lisbonne, a annoncé la protection civile portugaise.

Un mort et trois blessés légers dans l'entrepôt. Les quatre occupants de l'avion immatriculé en Suisse, le pilote et ses trois passagers, ont tous péri dans l'accident, qui a également tué un Portugais, le chauffeur du camion se trouvant dans l'entrepôt du supermarché, et fait trois blessés légers, selon un bilan communiqué à la presse par le commandant de la protection civile de la région de Lisbonne, André Fernandes. "Les victimes qui se trouvaient dans l'avion étaient trois Français et un Suisse", a-t-il indiqué, sans autre précision sur leur identité. 

Les personnes tuées sont le pilote de l'avion, qui serait Français selon les médias portugais, ses trois passagers (deux Français et un Suisse) et le chauffeur du camion portugais. D'après le journal suisse Blick, les Français tués dans le crash seraient domiciliés en Suisse romande.

90 pompiers mobilisés sur l'incendie. L'accident est survenu alors que l'avion, un bimoteur de dix mètres de long de modèle PA-31, venait de décoller de l'aérodrome de Tires, dans la commune de Cascais, afin de rejoindre Marseille. À moins d'un kilomètre de l'aérodrome, l'avion s'est écrasé sur un camion garé dans l'entrepôt du supermarché. Quelque 90 pompiers se sont rendus sur les lieux, maîtrisant rapidement l'incendie provoqué par l'accident, qui a également endommagé une maison adjacente. Selon un communiqué de l'aérodrome, l'appareil appartenait à Symbios Orthopaedics, une entreprise spécialisée dans la fabrication de prothèses orthopédiques basée à Yverdon-les-Bains, près de Lausanne, en Suisse romande.