Netanyahou condamne l'attaque de quatre Arabes par un Juif en Israël

  • A
  • A
Netanyahou condamne l'attaque de quatre Arabes par un Juif en Israël
@ AFP/THOMAS COEX
Partagez sur :

Quatre hommes, Arabes israéliens ou Palestiniens, ont été blessés vendredi à l'arme blanche par un juif à Dimona 

Benyamin Netanyahou "condamne fermement" l'attaque au couteau de vendredi, perpétrée par un juif. "Le Premier ministre condamne fermement l'attaque contre des Arabes innocents (...) La justice poursuivra quiconque se livrera à la violence et violera la loi, quel que soit le côté où il se trouve", selon un communiqué publié par ses services.

Que s'est-il passé ? Quatre hommes, Arabes israéliens ou Palestiniens, ont été blessés vendredi à l'arme blanche par un juif à Dimona (sud d'Israël) qui a été arrêté, a indiqué la police. Il s'agit de la première attaque au couteau d'un juif contre des Arabes israéliens ou Palestiniens depuis le début d'une vague d'agressions semblables contre des Israéliens samedi. La police israélienne a parlé de quatre "Arabes" blessés, une appellation qui peut se référer à des Arabes israéliens ou à des Palestiniens. 

Escalade de violences. Les Arabes israéliens sont les descendants des Palestiniens restés sur leurs terres en 1948 à la création d'Israël. Ils ont la citoyenneté israélienne et représentent 17,5% de la population israélienne. Mais des dizaines de milliers de Palestiniens travaillent en Israël, notamment sur les chantiers.

Cet importante communauté arabe israélienne a commencé à manifester en faveur des Palestiniens ces derniers jours alors que la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël, et Jérusalem-Est, partie palestinienne de Jérusalem annexée par Israël, étaient en proie à une escalade des violences. Depuis le 3 octobre, neuf attaques à l'arme blanche, principalement de la part de jeunes Palestiniens ont fait deux morts et treize blessés israéliens ou juifs. Quatre des assaillants présumés ont été tués.