Marche anti-Trump : des centaines de milliers de personnes défilent aux États-Unis

  • A
  • A
Marche anti-Trump : des centaines de milliers de personnes défilent aux États-Unis
Les bonnets roses incarnent un mouvement qui reproche notamment à Donald Trump sa misogynie.@ AFP
Partagez sur :

Les organisateurs ont relevé leur estimation de participation de 200.000 à 500.000 personnes participant à la "Marche des femmes" pour la seule ville de Washington au lendemain de l'investiture de Donald Trump.

La mobilisation contre Donald Trump est encore plus massive qu'espérée par ses opposants. Des centaines de milliers de personnes participaient samedi aux Etats-Unis aux "Marches des femmes" organisées pour la défense des droits civiques et contre le président investi la veille à Washington. Dans la capitale, où avait lieu le plus grand rassemblement, 275.000 voyageurs avaient pris le métro en fin de matinée, soit 50% de plus que pour l'investiture de Donald Trump la veille à la même heure, selon l'autorité de transport WMATA. Les organisateurs ont en outre relevé leur estimation de participation de 200.000 à 500.000 personnes, selon le maire adjoint de Washington, Kevin Donahue.

La foule était compacte sur une dizaine de pâtés de maison ou environ 1,5 kilomètre sur Independence Avenue à Washington où la marche était prévue, et il était impossible de traverser ce boulevard. Des milliers de personnes qui n'avaient pas pu accéder à cette avenue marchaient sur le National Mall voisin, l'esplanade du centre de la capitale, où vendredi une foule de partisans de Donald Trump ont assisté à son investiture.



150.000 personnes à Chicago. D'autres manifestations avaient lieu à Boston, New York ou encore Denver. A Chicago, la marche s'est transformée en rassemblement compte tenu de l'affluence, selon la police. Elle réunissait quelque 150.000 personnes, selon le Chicago Tribune.



Des milliers de personnes ont également participé à ce mouvement à travers le monde. Les Australiens et les Néo-Zélandais sont les premiers à avoir manifesté. À Paris, quelque 2.000 personnes étaient rassemblées sur la place du Trocadéro pour affirmer qu'on "ne peut pas rester insensible" face à l'arrivée au pouvoir de Donald Trump.