Londres veut inclure les services financiers dans un accord commercial avec l'UE

  • A
  • A
Londres veut inclure les services financiers dans un accord commercial avec l'UE
David Davis souhaite que les services financiers soient inclus dans l'accord de libre-échange entre le Royaume-Uni et l'UE (image d'archives) @ DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
Partagez sur :

Le ministre britannique chargé du Brexit assure que les principes du libre-échange de marchandises peuvent également s'appliquer aux services.

Le Royaume-Uni souhaite inclure les services financiers dans un futur accord de libre-échange avec l'Union européenne, déclare le ministre chargé du Brexit, David Davis, dans une tribune publiée mardi, malgré le scepticisme de l'UE.

Conserver "le minimum de barrières". "Nous regardons l'ensemble de la coopération économique qui existe aujourd'hui et cherchons à voir ce qui peut être conservé avec le minimum de barrières ou de friction supplémentaires", écrit le ministre britannique dans le Daily Telegraph.

David Davis assure que les principes du libre-échange de marchandises peuvent également s'appliquer aux services, ce que le négociateur en chef européen Michel Barnier a mis en doute. Le mois dernier, Michel Barnier a dit ne connaître aucun accord de libre-échange conclu par l'UE qui comprenne un accès sans entraves aux services financiers.