L'Espagne ordonne à l'ambassadeur de Corée du Nord de partir

  • A
  • A
L'Espagne ordonne à l'ambassadeur de Corée du Nord de partir
L'Espagne répond de manière diplomatique aux récents essais nucléaires de Pyongyang.@ Ed JONES / AFP
Partagez sur :

L'Espagne a déclaré lundi "persona non grata" l'ambassadeur de la Corée du Nord à Madrid et l'a sommé de quitter le pays avant le 30 septembre.

L'Espagne a ordonné lundi à l'ambassadeur de Corée du Nord de quitter Madrid avant le 30 septembre, en le déclarant "persona non grata", en réaction aux essais nucléaires et tirs de missiles menés par Pyongyang ces dernières semaines. "Aujourd'hui (lundi), l'ambassadeur de RPDC a été convoqué, il lui a été communiqué qu'il est persona non grata. Il devra mettre fin à ses fonctions avant le 30 septembre", a annoncé le ministère espagnol des Affaires étrangères sur Twitter.



Une réponse diplomatique aux essais nucléaires. Le ministère avait dénoncé dès la fin août les "programmes nucléaires et balistiques de la République populaire démocratique de Corée (RPDC)" qui "portent atteinte au régime de non-prolifération nucléaire et font peser une grave menace sur la paix dans la région et la sécurité mondiale". Le ministère rappelait alors dans un communiqué avoir averti l'ambassade de Corée du Nord que "la poursuite de ces actions auraient des conséquences sur les relations bilatérales". L'Espagne avait alors exigé la réduction du personnel diplomatique nord-coréen à Madrid, composé de trois personnes : l'ambassadeur et deux diplomates.