Les vacances de Rodman en Corée du Nord

  • A
  • A
Les vacances de Rodman en Corée du Nord
@ Reuters
Partagez sur :

EN IMAGES - L'ex-basketteur a de nouveau rendu visite à son "ami pour la vie" Kim Jung-un.

L'ancien coéquipier de Michael Jordan aux Chicago Bulls a refait parler de lui. Dennis Rodman est rentré samedi d'une semaine de vacances en Corée du Nord, l'un des pays les plus fermé au monde. Détendu au moment de rencontrer la presse à l'aéroport de Pékin, l'excentrique quinquagénaire a même montré ses photos aux journalistes. Où l'on voit (un peu) le quotidien du jeune dictateur...

Après sa première visite en Corée du Nord en février, Dennis Rodman avait confié voir en Kim Jung-un un "ami pour la vie". C'est donc décontracté que le jeune dictateur, qui a pris la suite de son père en avril 2012 a reçu l'ex-basketteur.

kim jung-un, dennis rodman

© Reuters

Preuve que les deux hommes s'entendent bien, Kim Jong-Un a déclaré que Rodman "pouvait visiter la Corée du Nord quand il le souhaitait et y passer du bon temps", selon l'agence officielle de Corée du Nord. Ce que n'a visiblement pas manqué de faire Dennis Rodman.

rodman, cheval

© Reuters

Mais avant tout, c'est bien la passion du basket qui rapproche les deux hommes. Mardi, lors de son départ de Pékin pour la Corée du Nord, l'ex-star de la NBA avait déclaré qu'il allait "seulement voir mon ami Kim, le maréchal" et "essayer de lancer un championnat de basket-ball, quelque chose dans le genre". On ne sait pas si ce championnat est lancé, mais Rodman a profité de sa visite pour faire étal de son talent balle en main devant des autochtones ravis.

rodman, basket, corée du nord

© Reuters

Kim Jung-un et Dennis Rodman ont aussi longuement discuté autour d'un repas officiel où la rigoureuse tenue du dictateur tranchait avec la légèreté de celle de son invité. S'il a fumé un cigare au nez de son hôte et bu du vin blanc, l'Américain n'a apparemment pas abordé avec le maître du Nord le cas de son compatriote Kenneth Bae, arrêté en novembre dernier et condamné à quinze ans de camp de travail pour subversion.

kim jung-un, rodman, coree du nord

© Reuters

Rodman et le "gamin génial", comme il l'a nommé devant la presse, ont aussi regardé un match de basket et... trinqué, encore. L'ex-basketteur a d'ailleurs dit avoir fait cadeau au dirigeant nord-coréen d'une bouteille de sa vodka "Bad Boy" qu'il a "adorée".

kim jung-un, rodman, coree du nord

© Reuters

A l'aise avec ses nouveaux amis, Dennis Rodman a même poussé, pour eux, la chansonnette, accompagné d'un orchestre féminin.

rodman, kim jung-un

© Reuters

Habitué aux frasques, "ruiné et alcoolique" selon ses ex-femmes, Dennis Rodman n'en était pas moins un excellent basketteur, qui est d'ailleurs entré au Hall of Fame, le panthéon des joueurs NBA, en août 2011.