Le dirigeant de Daech "Omar le Tchétchène" probablement mort

  • A
  • A
Le dirigeant de Daech "Omar le Tchétchène" probablement mort
Le porte-parole du Pentagone, Peter Cook, lors d'une conférence de presse en février. Image d'illustration.@ OLIVIER DOULIERY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Washington a annoncé mardi qu'il avait été "probablement" tué dans un bombardement le 4 mars dernier.

Les Etats-Unis ont "probablement" réussi à tuer "Omar le Tchétchène", l'un des chefs militaires de l'organisation Etat islamique (EI), espérant faciliter ainsi les prochaines offensives contre les djihadistes en Irak et en Syrie.

Tué le 4 mars dernier. "Il a été probablement tué avec 12 autres combattants" du groupe djihadiste dans un bombardement américain le 4 mars dans le nord-est de la Syrie, a indiqué mardi un responsable américain sous couvert de l'anonymat. Le porte-parole du Pentagone, Peter Cook, a confirmé qu'une frappe avait ciblé "Omar le Tchétchène" mais s'est refusé à donner toute indication sur son sort.

Un "chef de guerre expérimenté". Connu pour son épaisse barbe rousse, le djihadiste qui se nommait en réalité Tarkhan Tayumurazovich Batirashvili n'était pas tchétchène mais géorgien, a indiqué Peter Cook. Ce "chef de guerre expérimenté" a occupé "plusieurs responsabilités à la tête de l'organisation militaire de l'EI, dont le ministère de la guerre", a-t-il précisé.

Daech "affecté". L'administration américaine offrait 5 millions de dollars pour des informations fiables pouvant mener jusqu'à lui. Si elle est confirmée, son élimination va "affecter la capacité de l'EI à recruter des combattants étrangers, spécialement de Tchétchénie et du Caucase" et sa capacité à "coordonner la défense de ses bastions" de Raqa en Syrie et de Mossoul en Irak, s'est félicité Peter Cook.