L'Académie des Oscars va se réunir sur le cas Weinstein

  • A
  • A
Partagez sur :

À la suite des accusations d'agressions, de harcèlement sexuel et de viols à l'encontre du producteur américain Harvey Weinstein, l'académie qui décerne les Oscars va se réunir pour débattre de ces allégations.

L'Academy of Motion Picture Arts and Sciences, qui décerne les Oscars, se réunira samedi pour débattre des allégations de viols et de harcèlement sexuel visant Harvey Weinstein.

Une conduite "répugnante, odieuse". Le producteur de cinéma américain est accusé d'avoir agressé ou harcelé sexuellement de nombreuses femmes au cours des trente dernières années. Il nie avoir eu des relations non-consenties. "L'Académie juge répugnante, odieuse et contraire aux hautes exigences de l'Académie et de la communauté créative qu'elle représente la conduite décrite dans ces allégations", a déclaré l'Academy mercredi dans un communiqué.

Une nouvelle sanction en perspective ? "Le conseil des gouverneurs [constitué de 54 membres dont 27 femmes] tiendra une réunion extraordinaire le samedi 14 octobre pour discuter de ces allégations contre Weinstein et de toute action à prendre", indique l'Académie. Le producteur a été suspendu mercredi de l'Académie du film britannique (Bafta) dont il était membre. Weinstein a produit, entre autres films célèbres, Shakespeare in Love, Oscar du meilleur film en 1999.

"Stoppez les abus et le silence". Jeudi matin, ce sont 22 femmes qui accusent le producteur d'Hollywood d'agressions sexuelles et d'abus de pouvoir. Une association féministe californienne, baptisée Ultraviolet, a affrété mercredi un avion de tourisme tirant une banderole publicitaire mentionnant : "Stoppez les abus et le silence". Un message qui s'est affiché pendant plusieurs minutes autour du mythique signe "Hollywood". 

Weinstein encourt plus de 130 ans de prison. Gloria Allred, avocate spécialisée dans les affaires sexuelles, a annoncé mercredi la création d'un collectif pour que la parole circule et que toutes les victimes soient écoutées. Harvey Weinstein risque six ans de prison pour chaque agression. S'il est reconnu coupable de la totalité des faits qui lui sont reprochés, il pourrait être condamné à passer plus de 130 ans derrière les barreaux.