La Turquie retire leur licence aux radios et télévisions jugées proches de Gülen

  • A
  • A
La Turquie retire leur licence aux radios et télévisions jugées proches de Gülen
Fethullah Gülen est accusé par Ankara d'être derrière la tentative de putsch.@ THOMAS URBAIN / AFP
Partagez sur :

La Turquie a décidé mardi de retirer leur licence aux radios et télévisions jugées proches de Gülen, opposant au régime turc, accusé d'être à l'origine de la tentative de coup d'Etat vendredi dernier.

Le Haut-conseil turc de la radio et de la télévision (RTÜK) a annoncé mardi avoir retiré leur licence aux chaînes de télévision et de radio proches du prédicateur Fethullah Gülen, accusé par Ankara d'être derrière la tentative de putsch.

Dans un communiqué publié sur son site, le Haut-conseil indique avoir annulé "tous les droits de diffusion et licences délivrés par le RTÜK à toutes les organisations (radios et télévisions) (...) liées, en relation et soutenant le FETÖ/PDY", des acronymes désignant le mouvement de Fethullah Gülen, en exil aux Etats-Unis.