La Russie affirme avoir déjoué des "attentats" en Crimée, préparés par l'Ukraine

  • A
  • A
La Russie affirme avoir déjoué des "attentats" en Crimée, préparés par l'Ukraine
Le siège des services secrets russes, au cœur de Moscou. (Photo d'illustration)@ AFP
Partagez sur :

Selon les services secrets russes, des points névralgiques de l'infrastructure et du ravitaillement de la péninsule étaient visés. 

Des "attentats" préparés par l'Ukraine. Mercredi, la Russie a affirmé avoir déjoué des "attentats terroristes" en Crimée. C'est en tout cas ce qu'affirment les services secrets russes (FSB), qui estiment que ces "attentats" étaient préparés par l'Ukraine et visaient à "déstabiliser" cette péninsule avant les élections de septembre.

Poutine accuse l'Ukraine de "passer à la terreur". "Le FSB a déjoué en Crimée des attentats terroristes, qui avaient pour cible des éléments cruciaux de l'infrastructure et du ravitaillement de cette péninsule" annexée en mars 2014 par la Russie, ont annoncé les services secrets russes dans un communiqué, en précisant qu'un agent du FSB et un militaire russe ont été tués lors de deux opérations visant à arrêter des "saboteurs" ukrainiens.

Peu après cette annonce, mercredi après-midi, le président russe a accusé les autorités ukrainiennes. "C'est une nouvelle très alarmante. Nos services spéciaux ont empêché l'incursion d'un groupe de sabotage du ministère ukrainien de la Défense" en Crimée, a déclaré Vladimir Poutine, cité par les agences russes. "Les gens qui se sont emparés du pouvoir à Kiev [...] sont passés à la terreur", a-t-il dénoncé.