La chanteuse Ariana Grande au chevet de victimes de l'attentat de Manchester

  • A
  • A
La chanteuse Ariana Grande au chevet de victimes de l'attentat de Manchester
La chanteuse a rendu visite à ses fans à l'hôpital. @ Instagram d'Ariana Grande
Partagez sur :

La chanteuse américaine est revenue en Grande-Bretagne vendredi. Elle a notamment posé pour des selfies et signé des tee-shirts dans un hôpital de la ville. 

La chanteuse américaine Ariana Grande s'est rendue vendredi soir au chevet de plusieurs de ses jeunes admirateurs blessés dans l'attentat suicide qui a fait 22 morts à la sortie du concert qu'elle donnait le 22 mai à Manchester, rapportent des médias britanniques samedi.

"Une surprise totale". Ariana Grande, qui est revenue vendredi en Grande-Bretagne, a posé pour des selfies et signé des tee-shirts dans un hôpital de la ville. Dans le quotidien Manchester Evening News, la mère d'une fille de dix ans, Jaden, qui souffre de fractures à des deux jambes et a subi deux interventions chirurgicales, raconte cette rencontre inattendue: "Jaden était assise, elle regardait la télévision quand Ariana est entrée dans sa chambre. Elle était totalement émerveillée. C'était une surprise totale. Elle avait déjà rencontré le prince William dans la journée, puis Ariana est arrivée."

Un concert hommage. Une autre fan de la chanteuse, Lily, "a eu l'impression d'être une rock star", a rapporté son père, Adam Harrison. La jeune chanteuse pop, qui est âgée de 23 ans, sera la principale artiste à l'affiche d'un concert de soutien qui aura lieu ce dimanche au Old Trafford Cricket Ground, un terrain de cricket de Manchester non loin du stade de football où évolue Manchester United. D'autres stars de la chanson se produiront à ses côtés, dont Justin Bieber, Katy Perry, les groupes Coldplay et Black Eyed Peas. Le concert, intitulé "One Love Manchester", sera retransmis en direct. Le produit de la billetterie sera reversé au fonds d'urgence "We Love Manchester" mis en place par la municipalité en partenariat avec la Croix-Rouge britannique pour soutenir les victimes et les familles de l'attentat suicide du 22 mai, qui a fait 22 morts et 116 blessés.