L'Ukraine signe l'accord d'association avec l'Union européenne

  • A
  • A
L'Ukraine signe l'accord d'association avec l'Union européenne
Le nouveau président ukrainien a signé un accord de coopération avec l'Union européenne@ Reuters
Partagez sur :

Kiev a signé l'accord d'association pour un partenariat économique avec l'Union européenne. 

L'INFO. Le président ukrainien Petro Porochenko a signé vendredi l'accord d'association et de libre-échange entre son pays et l'Union européenne, entérinant ainsi un rapprochement mal perçu par la Russie.

A l'origine, ce partenariat économique avait été refusé par le président déchu Viktor Ianoukovitch, ce qui a entraîné le pays dans une profonde crise politique et militaire avec la Russie. 

Les barrières douanières s'abaissent. Ce deuxième volet de l'accord, dont la première partie avait été signée par le Premier ministre ukrainien en mars, consiste notamment à supprimer l'essentiel des barrières douanières entre l'Ukraine et l'Union européenne. La Géorgie et la Moldavie ont également signé un accord similaire avec les Vingt-Huit.

L'accord s'applique en Crimée. "Quel grand jour! Peut-être le plus important pour mon pays depuis l'indépendance" en 1991, a déclaré M. Porochenko. "Les évolutions historiques sont inévitables", a-t-il ajouté, en soulignant que l'accord s'appliquait à "toute l'Ukraine, y compris la Crimée".

La Russie s'agace. "C'est un grand jour pour l'Europe (...). L'Union européenne se tient à vos côtés, aujourd'hui plus que jamais", a déclaré Herman Van Rompuy, le président du Conseil européen. 

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères a d'ores et déjà affirmé que la signature de cet accord aurait de "graves conséquences". Peu de temps avant, un conseiller de Vladimir Poutine a parlé de Petro Porochenko en des termes peu flatteurs, le traitant de "nazi" élu illégitimement. Depuis près d'un mois, les deux pays s'étaient pourtant engagés dans un processus de désescalade, qui risque d'être mis en péril par ce partenariat.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

UN GESTE - Poutine écarte l'idée d'une intervention militaire

ESPOIR - Peut-on croire à une désescalade ?

LA PROPOSITION - Le président ukrainien propose un dialogue aux séparatistes

ZOOM - Ukraine : Hollande et Obama menacent de "nouvelles mesures"

ETRANGE - L'Ukraine proclame un cessez-le-feu... sans la Russie

TENSIONS - Une trêve très précaire dans l'est de l'Ukraine