JO 2018 : la Corée du Sud "prête à accueillir le monde" y compris le Nord

  • A
  • A
JO 2018 : la Corée du Sud "prête à accueillir le monde" y compris le Nord
La Corée du Sud organise les JO d'Hiver en février prochain.@ JUNG Yeon-Je / AFP
Partagez sur :

Malgré les vives tensions entre les deux pays, l'esprit affiché est revendiqué du côté de la Corée du Sud.

La Corée du Sud est prête à "accueillir le monde" aux jeux Olympiques de 2018 y compris les sportifs de la Corée du Nord, malgré les tensions diplomatiques, a assuré vendredi à Prague le président du comité d'organisation des jeux, Lee Hee-Beom. "La Corée est prête à accueillir le monde. Nous allons accueillir tous les sportifs et comités nationaux olympiques, y compris la République populaire démocratique de Corée", a-t-il déclaré, lors d'une réunion des comités nationaux olympiques, dans la capitale tchèque.

Craintes de certains pays occidentaux. Les JO 2018 auront lieu du 9 au 25 février à Pyeongchang, à 80 km seulement de la frontière avec la Corée du Nord, pays disposant de l'arme nucléaire. La péninsule coréenne est divisée par la zone démilitarisée. Les tensions sont vives dans cette région en raison d'essais nucléaires et de tirs de missiles balistiques intercontinentaux effectués par le régime nord-coréen, sur fond de surenchère verbale avec les Etats-Unis et Donald Trump. La France, l'Allemagne et l'Australie ont émis des craintes pour la sécurité de leurs athlètes, tandis que Londres a mis au point des plans d'évacuation, après un sixième essai nucléaire réalisé par la Corée du Nord, en septembre.

La sécurité, "principale préoccupation". Lee Hee-Beom a insisté à Prague que les JO 2018 seraient "les Jeux de paix et de harmonie". "La sécurité est la principale préoccupation (du comité d'organisation)", a-t-il souligné. Il a aussi rappelé que le comité national olympique de son pays avait organisé la semaine dernière un workshop entièrement consacré à la sécurité et qu'un groupe de travail avait été mis sur pied par le gouvernement en vue d'assurer la coordination dans ce domaine.