Indonésie : exode de touristes après un séisme dont le bilan s'alourdit

  • A
  • A
Indonésie : exode de touristes après un séisme dont le bilan s'alourdit
Plus de 4.600 touristes ont déjà été évacués des îles Gili. @ ADEK BERRY / AFP
Partagez sur :

Mardi, de nombreux touristes continuaient à évacuer les îles Gili, deux jours après le meurtrier séisme qui a fait 105 morts. 

Des touristes inquiets se sont précipités mardi sur des bateaux et vers l'aéroport de Lombok pour quitter cette île d'Indonésie  frappée par un second séisme meurtrier en une semaine, tandis que les équipes de secours essayaient d'atteindre des zones reculées pour apporter de l'aide.

Au moins 105 morts. Le tremblement de terre de magnitude 6,9 survenu dimanche soir a tué au moins 105 Indonésiens et endommagé des milliers de bâtiments, selon un nouveau bilan officiel, une semaine après un autre séisme qui avait fait au moins 17 morts sur cette île touristique volcanique.

20.000 personnes sans-abri. Les secouristes poursuivaient mardi les recherches pour tenter de retrouver des survivants et victimes dans les décombres de maisons, mosquées et écoles détruites. Plus de 20.000 personnes seraient sans domicile sur l'île de Lombok et 236 ont été sérieusement blessées, selon les autorités indonésiennes qui ont fait état d'un manque de personnel médical et de produits de base.

Des vols supplémentaires pour évacuer les touristes. Plus de 4.600 touristes ont été évacués des îles Gili, trois petites îles paradisiaques et prisées des vacanciers pour la plongée sous-marine, situées au nord-ouest de Lombok. Des centaines de touristes continuaient d'arriver avec leurs bagages au port de Bangsal, le principal port reliant les îles Gili à celle de Lombok. Certains se sont plaints du manque de coordination des autorités et de moyens de transport abordables pour se rendre à l'aéroport. Le manager général de l'aéroport de Lombok a indiqué de son côté que des compagnies aériennes avaient affrété des vols supplémentaires depuis lundi et que le personnel de l'aéroport fournissait des couvertures et de la nourriture aux passagers dans le besoin.