G7 : en coulisses, des relations glaciales entre chefs d'Etats

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les dirigeants restent opposés à la décision du président américain de taxer l'acier et l'aluminium européen et canadien. Le nucléaire iranien et le climat n'ont pas été évoqués. 

Frictions au G7. La réunion des dirigeants est marquée par les tensions autour de la décision de Donald Trump d'instaurer des taxes sur l'acier et l'aluminium européen. D'ores et déjà, le chef de l'Etat américain assure qu'il n'y aura pas de communiqué commun à l'issue du sommet au Canada. 

Des relations glaciales en coulisses. Derrière les sourires de circonstance et les poignées de mains devant les caméras, les relations sont glaciales en coulisses. Donald Trump s'est emporté vendredi lors d'une réunion de travail. L'Elysée évoque de son côté un moment "rugueux" et une tension "palpable". La proposition du chef de l'Etat américain de réintégrer la Russie dans le G7 a également été fraîchement accueillie par ses homologues. Mais paradoxalement, selon certaines sources, cette tension a permis de crever l’abcès sur ces taxes imposées par Washington sur l’acier et l’aluminium européen et canadien.

Le climat et le nucléaire iranien n'ont pas été évoqués. Mais alors que les discussions se focalisent sur la question des taxes américaines, certains dossiers, comme le nucléaire iranien ou le climat, n'ont même pas été évoqués. La précédente édition du G7 en 2017, qui s'était tenue en Italie, avait accouché d'une déclaration a minima, actant les divisions des dirigeants sur la question du respect de l'accord de Paris sur le climat. 

Donald Trump absent de la photo finale. Quelle que soit l'issue de la réunion, Donald Trump ne sera pas présent sur la photo finale. Le président américain a une bonne excuse : il doit rentrer plus tôt à Washington pour préparer sa rencontre avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un.