Assad peut-il répondre à Trump ? : les réponses de notre expert Didier François

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Didier François, grand reporter à Europe 1 et spécialiste des questions de Défense, répond aux questions qui se posent après les frappes américaines en Syrie.

VIDEO

C'est un tournant dans le dossier syrien. Dans la nuit de jeudi à vendredi, les Etats-Unis ont frappé une base aérienne du régime syrien. Si les Russes, alliés de Bachar al-Assad, avaient été prévenus à l'avance de l'imminence de ces frappes, assure le Pentagone, ils dénoncent toutefois une "agression contre un Etat souverain". Pour Didier François, grand reporter à Europe 1 et spécialiste des questions de Défense, il s'agit là d'une rhétorique systématique qui, dans les faits, est à nuancer. Sous la pression des Etats-Unis, "les Russes n'ont pas cherché, ni politiquement, ni militairement, à s'opposer à cette frappe", décrypte-t-il.

Bachar al-Assad impuissant. Le régime syrien a lui aussi réagi, qualifiant les frappes américaines d'acte "irresponsable" et "idiot". Mais Bachar al-Assad peut-il vraiment répondre aux frappes américaines ? Pour Didier François, il est inenvisageable que le régime syrien use de la force. "Sur le plan militaire, la Syrie n'a aucune capacité à s'opposer à une action américaine", affirme l'expert.

Fermeté et mesure américaines. C'est la première fois en six ans de conflit que les Etats-Unis frappent directement le régime syrien. Par cette décision rapide, qui rompt avec l'héritage de son prédécesseur Barack Obama (qui avait renoncé en 2013 à bombarder les infrastructures du régime, ndlr), Donald Trump a donc voulu faire passer un message de fermeté. Un message "extrêmement calibré", un "ultime avertissement", estime Didier François.