États-Unis : un étudiant gay, rejeté par sa famille, reçoit plus de 120.000 dollars pour entrer à la fac

  • A
  • A
États-Unis : un étudiant gay, rejeté par sa famille, reçoit plus de 120.000 dollars pour entrer à la fac
@ Capture d'écran/@GoFundMe
Partagez sur :

Un jeune homme de 18 ans a pu réaliser son rêve, rejoindre la prestigieuse université de Georgetown, grâce à l'aide d'une professeur et la générosité des internautes.

Une magnifique histoire de solidarité. Un jeune américain a réalisé son rêve : il entrera l'an prochain à la prestigieuse université de Georgetown, l'une des plus réputées du pays, grâce à l'aide de milliers d'anonymes. Seth Owen, 18 ans, a pourtant bien failli ne jamais y parvenir.

La raison : rejeté par sa famille en raison de son homosexualité, il n'avait pas les moyens de payer les coûteux frais d'inscription. Mais grâce au coup de pouce d'une de ses professeurs et la générosité de milliers d'internautes, Seth Owen a reçu plus de 120.000 dollars pour l'aider à financer son rêve, comme l'a repéré le site Sud Ouest.

20.000 dollars à trouver rien que pour la première année. Tout avait bien commencé pour le jeune homme, originaire de Floride. Ce jeune étudiant brillant, l'un des meilleurs de son lycée, a naturellement été accepté à la prestigieuse université de Georgetown, à Washington. Son rêve est pourtant de courte durée. Ses frais d'inscription ont été calculés sur la base des revenus de ses parents, laissant à sa charge plus de 20.000 dollars rien que pour la première année.

Sauf que le jeune homme n'a pas les moyens de payer ces coûteux frais d'inscription. "J'ai commencé à pleurer parce que j'ai réalisé que je n'avais pas de solution pour aller à l'université. Georgetown était ma seule option, parce que j'avais déjà refusé toutes les autres", a raconté Seth Owen, interrogé par NBC News.

Ses parents l'ont rejeté pour son homosexualité. En effet, Seth Owen est rejeté par ses parents depuis que ces derniers, chrétiens pratiquants, ont découvert son homosexualité alors qu'il était en seconde. Dans cette famille croyante de Floride, son orientation sexuelle provoque un scandale. Ses parents tentent même de l'envoyer suivre une "thérapie de conversion". "Ce n'était pas comme un camp de conversion, mais c'était une thérapie qui encourageait les stéréotypes masculins", raconte-t-il.

Après quelques mois à suivre cette thérapie, à contre cœur, il demande à ses parents d'arrêter. Mais sa famille lui fixe un ultimatum : continuer à se rendre à l'église, ou déménager. Le jeune homme se résout finalement à quitter le domicile familial en février dernier, alors qu'il était en terminale. "Mes parents parlaient toujours très négativement de la communauté LGBTQ+. Ils disaient que les personnes gay ne devraient pas être admis à l'église. Pour eux, les personnes transgenres n'étaient pas des êtres humains. Ça me blessait énormément".

L'aide précieuse d'une professeur. Seth Owen, qui habite depuis chez des amis, ne peut donc plus compter sur ses parents pour payer ses frais d'inscription. Son ancienne professeur de biologie, Jane Martin, décide de lui venir en aide. Elle décide de lancer une cagnotte en ligne sur un site de crowdfunding, GoFundMe, pour trouver les 20.000 dollars manquants.

Six semaines plus tard, les donations affluent et atteignent… 50.000 dollars ! A l'heure actuelle, la cagnotte a même atteint les 120.000 dollars. "Il a reçu tellement de soutien", a réagi sa professeur, ébahie face à cet élan de générosité qui doit permettre au jeune homme de financer l'intégralité de ses études. Sans l'aide de sa famille.