États-Unis : un enfant de 10 ans battu à mort par sa mère après s'être dit homosexuel

  • A
  • A
États-Unis : un enfant de 10 ans battu à mort par sa mère après s'être dit homosexuel
La mère et le beau-père ont été mis en examen vendredi pour meurtre et torture. (photo d'illustration)@ SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Les services sociaux suivaient le petit garçon depuis 2013, qui souffrait régulièrement de blessures à la tête ou de brûlures de cigarettes. 

Il y a quelques semaines, Anthony Avalos, 10 ans, annonce qu'il est homosexuel. Le 21 juin, le petit garçon est retrouvé mort, succombant aux coups de sa mère de 28 ans et de son beau-père, âgé de 32 ans. Les services sociaux de Los Angeles, en Californie, où vivait l'enfant, ont rapidement annoncé qu'Anthony Avalos était suivi depuis 2013 et souffrait régulièrement de blessures à la tête, de brûlures de cigarettes, était souvent mal nourri et enfermé.

Le Parisien explique que le petit garçon s'était plusieurs fois confié à l'agence de protection de l'enfance depuis 2013. Il avait d'ailleurs été placé plusieurs fois. C'est l'agence de protection de l'enfance qui a insinué qu'Anthony Avalos était mort sous les coups de sa mère et de son beau-père.



Un couple signalé 16 fois aux réseaux sociaux. Ces derniers ont par ailleurs affirmé que l'enfant était mort après être tombé sur la tête. Une déclaration vite démentie par l'autopsie du petit garçon. Une enquête est en cours et la mère et le beau-père ont été mis en examen vendredi pour meurtre et torture. Selon le Los Angeles Times, le couple avait été signalé 16 fois aux services sociaux, par des enseignants, la famille proche, ou un conseiller d'éducation. Il avait à leur charge huit enfants, âgés de 11 mois à 12 ans, qui ont tous été placés.