EN IMAGES - Une "lune de sang" en Amérique du Nord et en Asie

  • A
  • A
EN IMAGES - Une "lune de sang" en Amérique du Nord et en Asie
@ REUTERS
Partagez sur :

EN IMAGES - La Lune a pris mercredi une coloration rousse dans les cieux d'Amérique du Nord et d'Asie, lors d'une éclipse totale.

Non, ce n'est pas le nom d'un film d'horreur. Mercredi, une "lune de sang" a été visible dans les cieux d'Amérique du Nord et d'Asie. C'est une des conséquences d'une éclipse lunaire totale, un phénomène rare qui dure près de 55 minutes. Pendant ce laps de temps, le satellite terrestre prend une coloration rousse, au moment où il entre dans l'ombre de la terre. Le satellite est alors dans l'obscurité, puis quand l'astre est parfaitement aligné avec la terre, il devient rougeâtre. La raison ? L'atmosphère terrestre dévie les rayons du soleil qui frôlent la Terre, faisant apparaître le disque lunaire d'une teinte rousse.

De Toronto à Tokyo. L'éclipse totale a eu lieu à 6h25 heure locale sur la côte est américaine. A Toronto, au Canada, une sublime photo de la "lune de sang" a été prise avec les buildings de la ville en toile de fond. 

lunetorontotop

© REUTERS

La Tour CN de Toronto, qui culmine à plus de 550 mètres de hauteur, offrait un point de vue imprenable.

lunezoomtour

© REUTERS

En Australie, le phénomène pouvait aussi être observé. Sur cette image, une mouette vole dans le ciel de Sydney, devant le satellite terrestre teinté de rouge.

lunemouette

© REUTERS

A Shangai, en Chine, plusieurs personnes se sont rassemblées sur un court de tennis pour observer l'astre.

lunegens

© REUTERS

Au Japon, un homme a profité de la sublime vue offerte par la grande roue de Tokyo pour regarder le ciel.

luneotokyo

© REUTERS

Rendez-vous en 2015. Après celle du 15 avril dernier, il s'agit de la seconde éclipse d'une série de quatre consécutives jusqu'en 2015 intervenant à six mois d'intervalle, que les astronomes appellent une tétrade. Les deux dernières se produiront le 4 avril et le 28 septembre 2015 respectivement. Ce phénomène relativement rare s'était produit la fois précédente en 2003-2004 et la prochaine tétrade aura lieu en 2032-2033, selon la NASA.