"Dégagez de sa route" : Trump appelle à fuir devant l'ouragan Irma

  • A
  • A
"Dégagez de sa route" : Trump appelle à fuir devant l'ouragan Irma
Les habitants de la Floride prennent la route, pour fuir Irma.@ BRIAN BLANCO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Face à l'arrivée de l'ouragan Irma, les autorités américaines comme le président Donald Trump ont appelé les habitants de Floride à évacuer la zone.

"Dégagez de sa route" : Donald Trump a appelé les personnes situées sur la trajectoire du puissant ouragan Irma à évacuer en lieu sûr, apportant sa voix à celles des autorités et services de secours. "L'ouragan Irma a des proportions épiques, peut-être le plus gros que nous ayons jamais vu. Soyez en sécurité et dégagez de sa route, si possible. Le gouvernement fédéral est prêt", a tweeté Donald Trump vendredi matin. La tempête, rétrogradée d'un cran la nuit dernière à la catégorie 4 sur une échelle de 5, a dévasté plusieurs îles des Caraïbes et se dirigeait désormais vers Cuba, les Bahamas puis la Floride qu'elle devrait atteindre dimanche matin. 



Le temps presse. "Notre incroyable U.S. Coast Guard a sauvé plus de 15.000 vies la semaine dernière avec Harvey. Irma pourrait être encore plus sévère", a poursuivi le président américain. Le ministre de la Santé Tom Price a prévenu les habitants de Floride et des régions côtières du sud-est des États-Unis que le temps pressait pour fuir avant l'arrivée d'Irma. L’œil de l'ouragan, qui soufflait vendredi matin à 240 km/h, devrait toucher terre au sud de la Floride. "Ça reste une tempête remarquablement dangereuse et la fenêtre vous permettant d'atteindre le bon endroit pour attendre que la tempête passe ou évacuer (...) se referme rapidement", a relevé Tom Price, lors d'une conférence de presse.

"N'ignorez pas les ordres d'évacuation". Plus d'un million de personnes sont visées par des ordres d'évacuation obligatoire en Floride et en Géorgie, sa voisine au nord, a indiqué Brock Long, patron de l'Agence fédérale de gestion des situations d'urgence (Fema). "La question n'est pas de savoir si la Floride va être affectée, mais avec quelle gravité", a-t-il estimé. Le gouverneur de Floride Rick Scott a lui aussi déclaré vendredi matin que tous les habitants de cet État "devraient se préparer à évacuer bientôt", en ajoutant : "n'ignorez pas les ordres d'évacuation. Souvenez-vous, nous pouvons reconstruire votre maison, nous ne pouvons pas reconstruire votre vie. Tous les Floridiens devraient se préparer à évacuer bientôt."