Crise diplomatique : le président iranien Hassan Rohani apporte son soutien au Qatar

  • A
  • A
Crise diplomatique : le président iranien Hassan Rohani apporte son soutien au Qatar
Hassan Rohani s'est entretenu avec l'émir du Qatar par téléphone.@ Behrouz MEHRI / AFP
Partagez sur :

L'Iran a apporté son soutien dimanche au Qatar, mis au ban par ses voisins du Golfe, et affirmé sa volonté d'approfondir ses relations commerciales avec Doha.

Le président iranien, Hassan Rohani, a apporté dimanche son soutien au Qatar dans la crise diplomatique qui oppose cet émirat à l'Arabie saoudite et certains de ses alliés, estimant qu'un "siège du Qatar est inacceptable", rapporte l'agence de presse iranienne Irna. L'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, l'Égypte et Bahreïn ont rompu leurs relations diplomatiques et commerciales le 5 juin avec le Qatar, l'accusant de soutenir certaines mouvances islamistes radicales et de se rapprocher de l'Iran chiite. 

Un "siège inacceptable". "Téhéran est au côté de la nation et du gouvernement du Qatar (…) Nous pensons que lorsqu'il y a un conflit entre des pays de la région, les pressions, les menaces ou les sanctions ne sont pas le bon moyen de surmonter les divergences", a dit Hassan Rohani, cité par Irna, à l'émir du Qatar, le cheikh Tamim ben Hamad al Sani, lors d'un entretien téléphonique. "Le siège du Qatar est à nos yeux inacceptable (…) Notre espace aérien, notre territoire et notre zone maritime seront toujours ouverts au Qatar, en tant que pays frère et voisin", a assuré le président iranien.

"Approfondir" les relations bilatérales. Téhéran a par ailleurs affirmé sa volonté d'approfondir ses relations avec le Qatar. "La politique de Téhéran est de développer de plus en plus ses relations avec Doha", a ajouté Hassan Rohani lors de cet entretien. "Aider l'économie du Qatar et développer les relations, en particulier dans les secteurs privés des deux pays, peuvent être un objectif commun", a-t-il précisé. L'Iran a annoncé envoyer chaque jour par voie maritime quelque 1.100 tonnes de fruits et légumes au Qatar depuis la mise au ban de ce pays par ses voisins du Golfe.