Crash de l’A320 : le nettoyage du site est en cours

  • A
  • A
Crash de l’A320 : le nettoyage du site est en cours
C'est une société privée qui s'occupe de nettoyer la zone du crash de l'A320 de Germanwings.@ Yves MALENFER / MINISTERE DE L'INTERIEUR / AFP
Partagez sur :

EN IMAGES - Le site du crash de l'avion de la Germanwings, dans les Alpes, est nettoyé par une société privée.

Le 24 mars, un A320 de la compagnie Germanwings s’écrasait dans les Alpes avec 150 personnes à bord. Trois semaines plus tard, le scénario fait peu de doute et la seconde boîte noire de l’appareil confirme que le drame est dû à une action volontaire du copilote, l’Allemand Andreas Lubitz, 27 ans. Sur les lieux du crash, une zone difficilement accessible, les opérations de recherches ont laissé place à une autre phase, celle du nettoyage.

C'est une société privée, payée par les assurances de la Lufthansa, la maison-mère de la Germanwings, qui s'occupe de déblayer le site, non loin de Seyne-les-Alpes, dans les Alpes-de-Haute-Provence, rapporte TF1.

Nettoyage du site du crash de l'A320 de Germanwings

© Yves MALENFER / MINISTERE DE L'INTERIEUR / AFP

Une quarantaine de personnes sont chargées de dégager le site, qui a déjà été déblayé à 90%.

Nettoyage du site du crash de l'A320 de Germanwings

© Yves MALENFER / MINISTERE DE L'INTERIEUR / AFP

Au total, 47 tonnes de débris ont été récupérées et hélitreuillées vers la vallée.

Nettoyage du site du crash de l'A320 de Germanwings

© Yves MALENFER / MINISTERE DE L'INTERIEUR / AFP

Une fois dans la vallée, les débris sont placés dans des bennes, puis dans un hangar, car ils peuvent encore être analysés par les enquêteurs.

Nettoyage du site du crash de l'A320 de Germanwings

© Yves MALENFER / MINISTERE DE L'INTERIEUR / AFP

Ils sont aussi placés en lieu sûr par respect pour les victimes, car des effets personnels ont été retrouvés sous des pièces de l'avion.

Nettoyage du site du crash de l'A320 de Germanwings

© Yves MALENFER / MINISTERE DE L'INTERIEUR / AFP

Une fois cette phase achevée, le nettoyage ne sera pas terminé pour autant. Au moment du crash, du kérosène s'est répandu en grande quantité et il faudra donc dépolluer le site, un processus qui devrait durer deux mois, selon la radio Alpes 1.

>> LIRE AUSSI - La Lufthansa connaissait la dépression de Lubitz

>> LIRE AUSSI - Crash de l'A320 : "je le crois encore en voyage d'affaires"

>> LIRE AUSSI - "Ouvre cette foutue porte !", a crié le commandant