Qui est Kherza Bachir, l’assassin présumé d’Hervé Gourdel ?

  • A
  • A
Qui est Kherza Bachir, l’assassin présumé d’Hervé Gourdel ?
@ SIPA
Partagez sur :

Selon le journal algérien El Watan, il s’agirait du mufti du groupe "les Soldats du califat", un Algérien connu des autorités anti-terroristes.

L’enquête sur la mort d’Hervé Gourdel avance en Algérie. Après avoir mis la main sur le campement du groupe terroriste qui a décapité le Français, le nom du présumé assassin a été divulgué par le journal algérien El Watan. Il s’agirait de Kherza Bachir, le mufti du groupe terroriste islamiste, à qui relève la responsabilité d’interpréter le Coran.

C’est lui qui aurait tenu le couteau dans la décapitation d’Hervé Gourdel. Kherza Bachir, un cinquantenaire originaire de Bab El Oued près d’Alger, aurait à son actif de "nombreux assassinats et attentats terroristes", selon le quotidien. Il aurait fait ses armes au cours de la guerre civile, dans les années 90.

>> LIRE AUSSI - La Kabylie, repaire de terroristes

D’autres membres identifiés. Les autorités anti-terroristes algériennes auraient identifié d’autres membres du groupe. Aux côtés de Kherza Bachir se trouveraient également Athmane El Acimi, également originaire de Bab El Oued, et Abou Souleimane, natif de Boumerdès.

Chef du groupe armé. Mais la tête pensante des "Soldats du califat", ce groupe armé qui a fait dissidence d’Aqmi pour rejoindre l’Etat islamique, est Gouri Abdelmalek. L’homme a déjà été condamné pour terrorisme en Algérie à une peine de cinq ans de prison qu’il a purgée en 2006. A sa sortie de prison, il reprend le chemin du terrorisme et rallie de jeunes néo-djihadistes à sa cause.

La grande majorité des 32 terroristes qui apparaissent sur une vidéo diffusée par le groupe djihadiste aurait été identifiée par les services de sécurité. La plupart d’entre eux seraient originaires de Boumerdès, Bouira, mais aussi Alger.