Belgique : la police tire sur un véhicule à Molenbeek

  • A
  • A
Belgique : la police tire sur un véhicule à Molenbeek
Plusieurs des auteurs des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis étaient originaires de Molenbeek.@ THIERRY ROGE / BELGA / AFP
Partagez sur :

Le conducteur, arrêté par la police, a affirmé transporter des explosifs.

Des policiers belges ont ouvert le feu sur un véhicule à Molenbeek, un quartier de l'agglomération bruxelloise, alors que son conducteur a affirmé transporter des explosifs, a appris l'AFP mardi auprès du parquet fédéral. "L'homme avait une conduite suspecte et ne s'est pas arrêté à un feu de signalisation", a déclaré Ine van Wymersch, porte-parole du ministère public.

La population appelée à rester chez elle. "Lorsque les policiers l'ont arrêté, il leur a dit transporter des explosifs et de ne prendre aucun risque. L'armée a été appelée pour effectuer des vérifications." Les lieux ont été bouclés par les forces de l'ordre et la population appelée à rester chez elle.

Aucun explosif retrouvé. Les spécialistes dépêchés par les autorités n'ont toutefois retrouvé aucun explosif à bord de la voiture, a dit le parquet fédéral qui a précisé que le suspect était mentalement instable. Originaire du Rwanda, il n'est pas connu des services de police, a dit une porte-parole du ministère public.

Plusieurs des auteurs des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis étaient originaires de ce quartier, qui fait depuis l'objet d'une attention particulière. La présence policière et les mesures de sécurité y ont encore été renforcées après les attentats de Bruxelles, commis en mars 2016.