Attentats en Catalogne : le quatrième suspect placé en liberté surveillée

  • A
  • A
Attentats en Catalogne : le quatrième suspect placé en liberté surveillée
Les attentats en Catalogne, à Barcelone et à Cambrils, ont fait quinze morts.@ PAU BARRENA / AFP
Partagez sur :

Quatre hommes suspectés d'avoir participé aux attentats en Catalogne avaient été présentés à un juge en charge de l'enquête mardi et mis en examen.

Le quatrième membre encore en vie de la cellule djihadiste responsable des attentats en Catalogne a été relâché jeudi et placé sous contrôle judiciaire, a annoncé un porte-parole du tribunal. Salh E., qui tenait un taxiphone (boutique d'appels téléphoniques) à Ripoll, petite ville au pied des Pyrénées où vivaient la plupart des suspects, est resté en garde à vue quatre jours. "Les indices n'ont pas permis d'établir (…) l'existence d'éléments suffisamment solides pour prendre une mesure aussi grave et exceptionnelle qu'est la détention provisoire", a indiqué le juge Fernando Andreu dans son ordonnance.

Deux autres membres inculpés. Deux autre membres de la cellule ont été inculpés mardi d'"assassinats terroristes", un troisième suspect, Mohammed A., a lui été placé en liberté sous contrôle judiciaire, les charges contre lui étant minces. L'enquête devra cependant déterminer l'éventuelle collaboration de Salh E., arrêté à Ripoll, dans l'organisation des attaques. L'homme doit se présenter au juge toutes les semaines, ne doit pas changer de domicile, et a interdiction de quitter le territoire espagnol.