Attentats de Bruxelles : les cinq vidéos marquantes

  • A
  • A
Attentats de Bruxelles : les cinq vidéos marquantes
Une vidéo des scènes de panique à l'aéroport de Bruxelles, peu après les explosions. @ Capture d'écran Twitter/Amichai Stein
Partagez sur :

Des images tournées quelques instants après les explosions qui ont ensanglanté la capitale belge, mardi, témoignent de l’ampleur des dégâts. 

Sur Internet, les images ont instantanément inondé les réseaux sociaux. Quelques minutes après les attentats de Bruxelles, mardi, des vidéos filmées sur le vif témoignent de l’horreur et de l’effroi qui ont saisi la capitale belge, frappée en son cœur. Des journalistes et des vidéastes amateurs ont ainsi capté les instants suivant les explosions coordonnées à l’aéroport international, puis dans la rame de métro de Maelbeek, qui ont fait plus d’une trentaine de morts et près de 200 blessés, selon un bilan encore provisoire.

Voici les cinq vidéos les plus marquantes de cette dramatique journée :

  • Les dégâts à l’aéroport

Steven Decraene, un journaliste de la VRT, la chaîne de la télévision publique belge flamande, a filmé les dégâts à l’intérieur de l’aéroport de Bruxelles, quelques minutes après les explosions. On y voit de nombreux gravats et des bris de vitres jonchés le sol, et de nombreuses personnes se précipiter en dehors du bâtiment.

  • La panique à l’extérieur de l’aérogare

 Autre vidéo filmée à l’aéroport : des scènes de panique à l’extérieur du bâtiment. Des dizaines de personnes, bagages à la main, sortent en courant pour échapper au chaos, pendant qu’une épaisse fumée s’échappe des vitres soufflées par l’explosion.

  • L’évacuation du métro

Vers 9h, une heure après la double explosion à l’aéroport, une autre détonation secoue le métro bruxellois, à la station de Maelbeek. Des scènes de panique ont là aussi été filmées, où de nombreux voyageurs évacuent les rames.

[Attention, ces images et le son peuvent heurter] 

  • Les larmes de la chef de la diplomatie européenne

Après les attentats, l’émotion saisit toute l’Europe. Federica Mogherini, la chef de la diplomatie de l’Union européenne, ne peut retenir ses larmes lors d’une conférence de presse, mardi à Amman, en Jordanie.

  • Après l’horreur, le silence

Progressivement, la panique et la psychose s'emparent de la capitale belge. Les rues se sont ainsi vidées, comme en témoigne une vidéo filmée par Antoine Bayet, journaliste à France Info.