Afghanistan : l'attaque des talibans contre le consulat allemand a fait au moins six morts

  • A
  • A
Afghanistan : l'attaque des talibans contre le consulat allemand a fait au moins six morts
L'explosion du camion suicide a été très violente.@ FARSHAD USYAN / AFP
Partagez sur :

Un camion-suicide lancé contre le consulat allemand de Mazar-i-Sharif et a fait au moins six morts. 

Au moins six personnes ont été tuées dans une attaque revendiquée par les talibans contre le consulat allemand de Mazar-i-Sharif, dans le nord de l'Afghanistan, "en représailles" à la mort de civils dans un bombardement de l'Otan la semaine dernière.

Au moins six morts et 128 blessés.L'attaque au camion-suicide, de très forte puissance, a fait six morts, selon l'hôpital local qui a reçu les corps. La police provinciale, évoquant pour sa part un bilan de sept morts, précise que deux victimes ont été tuées par erreur par les forces allemandes, qui les ont confondues avec des assaillants. Aucun ressortissant allemand n'a été touché, selon Berlin.

Par ailleurs, 128 personnes ont été blessées dont dix enfants, certaines grièvement atteintes, a précisé le responsable de l'hôpital régional, le Dr Noor Mohammad Fayez. Le médecin a confirmé que deux des corps reçus dans son établissement avaient été tués par balles.

Deux hommes abattus "par erreur". Le général Hassibullah Quaraishi, commandant des forces de police pour la région nord de l'Afghanistan, a évoqué "une malheureuse méprise : les forces allemandes avaient étendu le périmètre de sécurité autour du site de l'explosion, ce que ces deux civils ignoraient". Les deux hommes "circulaient à moto et ont ignoré les consignes" de s'arrêter, a précisé le responsable adjoint de la police provinciale, Abdul Razaq Qadri. Ce dernier a annoncé détenir "un suspect" pour l'attaque, sans autre précision.

Les responsables allemands à Kaboul se sont refusés à tout commentaire. Le président Ashraf Ghani a condamné l'attaque "barbare", la qualifiant de "crime contre l'humanité".

Une importante explosion. L'attentat, qui a creusé un vaste cratère et causé des dégâts spectaculaires s'est produit peu après minuit (heure de Paris). Le mur d'enceinte du consulat, installé dans un ancien hôtel, l'hôtel Mazar, a été totalement détruit par l'explosion qui a soufflé les vitres "dans un rayon de plusieurs kilomètres", selon le correspondant de l'AFP. Un taxi jaune et blanc garé à proximité s'est trouvé littéralement soulevé et déposé au milieu du trou béant causé par la charge.

Le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid a revendiqué "l'opération martyr" dans un communiqué. Sur Twitter, les talibans ont également annoncé la mort de deux civils tués par les forces allemandes. Les insurgés ont expliqué que l'attaque a été menée "en représailles" aux frappes aériennes américaines le 3 novembre sur Kunduz, dans le nord-est du pays, qui ont fait au moins 32 tués et 19 blessés parmi les civils, dont de nombreux femmes et enfants selon l'ONU.