1.400 pédophiles dans le viseur de Scotland Yard

  • A
  • A
1.400 pédophiles dans le viseur de Scotland Yard
Une équipe spécialisée a recueilli le signalement de 1.400 suspects de pédophilie@ AFP/CARL COURT
Partagez sur :

Parmi les suspects, 76 hommes politiques, 43 personnalités du monde de la musique et 135 des médias.

Les scandales de pédophilie s'enchaînent depuis plusieurs années au Royaume-Uni. Et pour cause. Scotland Yard a dévoilé mercredi enquêter sur un total de 1.433 hommes suspectés d'être impliqués dans des abus sexuels sur mineurs, rapporte le journal britannique The Guardian. Parmi eux, 76 hommes politiques, 43 personnalités du monde de la musique, 135 travaillant dans les médias et sept dans l'industrie du sport, a indiqué le commissaire en chef Simon Bailey, en charge de l'opération Hydrant qui coordonne les informations sur les cas de pédophilie.

Selon les chiffres donnés par l'officier, les abus sexuels ont eu lieu dans 154 écoles, 75 foyers pour la jeunesse, 40 institutions religieuses, 14 établissements médicaux, le même nombre de locaux associatifs ainsi que dans neuf prisons ou centre de rétention pour mineurs, mais aussi dans des établissements sportifs.

L'effet "Savile". L'opération Hydrant a été mise en place en 2014, après le scandale Jimmy Savile. Le présentateur star de la BBC, aujourd'hui décédé, aurait violé plusieurs centaines de personnes et était passé entre les mailles de la justice, notamment en raison d'un manque de coordination des services de police.

Depuis cette affaire, des dizaines hommes politiques et VIP ont été accusés d'être impliqués dans des réseaux de pédophilie. "Il n'y a aucun doute que Savile a eu un effet sur nous. Nous sommes confrontés à toujours plus de dénonciations", a expliqué Simon Bailey. En 2015, les services de police s'attendent à recueillir les témoignages de 116.000 victimes. Un chiffre en augmentation de 71% depuis 2012.