Vieillir un enfant pour le retrouver

  • A
  • A
Vieillir un enfant pour le retrouver
Partagez sur :

Depuis près de 20 ans, les enquêteurs recourent au vieillissement des photos des enfants disparus.

Janvier 2010. Pour retrouver Estelle Mouzin, disparue le 9 janvier en 2003, Aïda Traoré, juge d’instruction chargée du dossier, décide de diffuser au public une photo de la petite fille, vieillie de sept ans par informatique. La technique, dont les balbutiements remontent à 1992, commencent à être éprouvée dans l’Hexagone. Elle est de plus en plus fiable, même si l’efficacité pour l’enquête n’est bien sûr pas garantie.

Pas d’initiative des parents

L’initiative de la diffusion d’un portrait vieilli d’un enfant disparu revient au juge d’instruction, ou à un officier de police judiciaire. "Il nous faut un cadre légal", explique à Europe1.fr Aimé Conigliaro, spécialiste du vieillissement auprès de la gendarmerie nationale. "Les parents ne peuvent donc pas directement nous solliciter."

Pour réaliser de tels portraits, les enquêteurs "travaillent scientifiquement sur des tableaux mis en place par une anthropologue américaine", poursuit le spécialiste. "A partir de cela, on place plusieurs points sur le visage de l’enfant sur une photo, puis, grâce à un logiciel d’étirement de visage, on arrive à un nouveau portrait. On place ensuite différentes coupes de cheveux, une barbe, une moustache si c’est un homme, des détails qui ont une grande importance. On présente ensuite plusieurs portraits au juge, qui choisit lequel il souhaite diffuser. "

Une technique efficace

Se pose alors forcément la question de la fiabilité d’un tel système. "Pour normaliser le système, on a utilisé cette technique sur nos propres enfants. Et on s’est aperçu qu’il y avait de fortes ressemblances", assure Aimé Conigliaro. "Bien sûr, ce n’est pas exactement la photo de la personne -c’est un résultat impossible à obtenir. Mais une personne qui a l’habitude de reconnaître des visages va tout de suite reconnaître l’enfant."

Et, plus important encore, le recours au vieillissement est-il efficace ? "Récemment, un enfant disparu depuis quatre ans a été retrouvé en Angleterre après la diffusion d’un portrait vieilli et plusieurs témoignages. C’était une histoire d’enlèvement parental", assure encore Aimé Conigliaro. Et en France ? "Rappelez-vous les deux frères Fortin qui vivaient en forêt avec leur père. C’est grâce à cette technique qu’ils ont été retrouvés. Et ce ne sont pas les seuls."