Var : les recherches de la fillette se poursuivront en mer

  • A
  • A
Var : les recherches de la fillette se poursuivront en mer
@ MaxPPP
Partagez sur :

Près de 2.000 bénévoles ont tenté sans succès de retrouver le corps d'une fillette de huit ans, disparue pendant les inondations. Les recherches se poursuivront en mer.

La solidarité en œuvre à Lalonde-les-Maures. 2.000 personnes, venues spontanément et bénévolement samedi matin pour une immense battue, espéraient retrouver le corps de Marie, une petite fille de huit ans, disparue dans les inondations fin novembre. Appuyés en fin de journée par des militaires, les bénévoles avaient dégagé quatre pistes, mais elles n'ont rien données. Du coup, les recherches se poursuivront sur la zone maritime, au sud de la Londe, selon Var matin.

>> LIRE AUSSI : Intempéries, le Var placé en "état de catastrophe naturelle"

"Une solidarité énorme". "Nous avons constitué des équipes d'une trentaine de personnes sous la responsabilité d'un pompier. Elles ont été déployées sur les berges du Maravenne et sur la côte", a détaillé Alain Latorre, un Hyérois de 46 ans qui à lancé cet appel à la mobilisation. Au total, 2.000 personnes ont cherché le corps, sillonnant les plages et les zones rocheuses.

"Ça a été une solidarité énorme. Ce n'est pas facile, il y a de l'eau, elle est froide. On n'est pas équipé pour aller dans des endroits comme ça. Il y avait quand même 8 kilomètres à fouiller, avec des branchages et des roseaux, il y avait du boulot", commente Alain Latorre, au micro d'Europe 1.

Quatre pistes considérées comme sérieuse. Au terme de la première matinée de recherches, quatre pistes ont été signalées par les bénévoles. Des pistes considérées comme sérieuses par les enquêteurs. Les bénévoles ont en effet repéré des morceaux de tissus qui auraient pu appartenir à la petite fille.

Les militaires ont donc pris le relais en milieu d'après midi. Il a notamment fallu envoyer des chiens sur le site, il a fallu également creuser par endroit, explorer avec des plongeurs les eaux troubles de la rivière, où Marie et sa mère ont été emportées. Mais ces recherches n'ont rien données.

Les recherches reprennent dimanche, mais... Les recherches officielles sont terminées, selon le maire de la commune, contacté par Europe 1. Mais une dizaine de bénévoles ont décidé de les reprendre dimanche et de continuer à ratisser la zone.

Le corps de la mère de la fillette avait été retrouvée. Après le violent épisode orageux qui avait frappé le sud-est le 27 novembre, les corps de quatre victimes avaient été retrouvés, notamment celui de la mère de la fillette. La mère et sa fille rentraient de l'école lorsque leur véhicule a été emporté par les eaux du Maravenne, un petit fleuve côtier d'une dizaine de kilomètres qui traverse la commune de La Londe-les-Maures.