Un zadiste agressé et retrouvé nu dans les environs de Nantes

  • A
  • A
Un zadiste agressé et retrouvé nu dans les environs de Nantes
@ AFP/JEAN-SEBASTIEN EVRARD
Partagez sur :

La victime, un homme de 46 ans, a été hospitalisée, rapporte "Ouest France". 

Un homme a été agressé dans la nuit de vendredi à samedi, avant d’être déposé nu dans les environs de Nantes, rapporte Ouest France. Ayant trouvé refuge chez des riverains, la victime, en état d’ébriété et d’hypothermie, présentant des lacérations sur les membres et au visage, a été transportée à l’hôpital.

L'homme n'a pas fourni d'explications. La scène s’est déroulée vers 1h30 du matin. Des habitants de Saint-Etienne-de-Montluc, une commune d’un peu plus de 6.600 habitants à une vingtaine de kilomètres de Nantes et à une quinzaine de Notre-Dame-des-Landes, ont eu la surprise de voir frapper à leur porte un homme de 46 ans, dans le plus simple appareil. Présenté comme un zadiste par Ouest France, l’individu a été brièvement hospitalisé au CHU de Nantes. Il a quitté l’établissement sans donner d’explication, précise le site du quotidien.

Désaccord au sein du gouvernement. Le Premier ministre Manuel Valls a réaffirmé à plusieurs reprises son intention de procéder à l’évacuation de la ZAD pour respecter le résultat du référendum organisé en juin Loire-Atlantique, à l'occasion duquel les participants s'étaient majoritairement prononcés pour la réalisation du nouvel aéroport. Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, avait pour sa part estimé, mi-octobre, auprès du JDD, qu’il valait mieux "arrêter les frais".