Rennes : 3.000 personnes évacuées à cause d'une bombe

  • A
  • A
Rennes : 3.000 personnes évacuées à cause d'une bombe
@ Photo illustration/capture d'écran France 3.
Partagez sur :

Le désamorçage d'une bombe de la seconde guerre mondiale a provoqué l'évacuation de 3.000 personnes.

Quelque 3.000 personnes vivant dans le centre-ville de Rennes ont été priées de quitter leurs logements dimanche matin le temps. La raison ? Des démineurs ont procédé, avec succès, au désamorçage d'une bombe anglaise de 250 kg datant de la seconde guerre mondiale. Cette bombe a été découverte sur le chantier d'une des stations de la future deuxième ligne de métro rennais, à proximité notamment de l'Hôtel de ville et de l'opéra.

"Une opération délicate". "L'opération va être délicate car la bombe fait 250 kg dont 70 de TNT et parce que le dispositif de mise à feu de la bombe est sectionné. Les démineurs vont donc être obligés d'intervenir manuellement et non avec des engins radiocommandés", a expliqué la maire de Rennes Nathalie Appéré. Un périmètre de sécurité d'un rayon de 270 mètres a été mis en place, à l'intérieur duquel, a précisé la maire, "résident environ 3.000 personnes", qui devaient, tout comme une caserne de pompiers, avoir évacué les lieux dimanche avant 9H00.

Une salle pour accueillir les déplacés. Plusieurs centaines de personnes ont été accueillies par la Ville dans une grande salle de spectacles, où les attendaient café, chocolat, ou encore des fruits. Un espace particulier a été réservé aux personnes les plus âgées, une résidence pour séniors d'environ 90 résidents se trouvant à l'intérieur du périmètre de sécurité. Une quarantaine de bénévoles de cette organisation était mobilisée, aidant notamment les personnes à mobilité réduite ou invalides à rejoindre la salle d'accueil. L'opération a pris fin vers 12h15 et le périmètre de sécurité à été levé.