Prise d'otage à Vendin-le Vieil : le détenu condamné à six ans de prison en appel

  • A
  • A
Prise d'otage à Vendin-le Vieil : le détenu condamné à six ans de prison en appel
En première instance, il avait été condamné à huit ans de prison.@ Damien MEYER/AFP
Partagez sur :

En première instance, il avait été condamné à huit ans de prison en plus de sa peine actuelle.

Un détenu qui avait pris en otage pendant plusieurs heures le directeur adjoint de la prison de Vendin-le-Vieil, dans le Pas-de-Calais, début septembre, a été condamné jeudi en appel à six ans de prison, en plus de sa peine actuelle, par la cour d'appel de Douai, a précisé celle-ci.

Huit ans de prison en première instance. En première instance, Fabrice Boromée, détenu de 34 ans d'origine guadeloupéenne qui n'était pas libérable avant 2032, avait été condamné à huit ans de prison mais son avocat avait fait appel. L'objectif était de voir la peine réduite à cinq ans, avait confié l'avocat fin janvier. Il avait précisé qu'il allait demander que son client soit transféré "dans une autre prison que celle de Fleury-Mérogis (Essonne) où les conditions sont lourdes et l'épuisent".

Menace au couteau. Fabrice Boromée, un détenu particulièrement dangereux qui a collectionné les peines pour vols et violences, notamment en Guadeloupe, était placé en isolement dans la toute nouvelle prison de Vendin-le-Vieil, près de Lens. Il était parvenu le 9 septembre à s'emparer du numéro 2 de l'établissement de Vendin-le-Vieil, Fabrice Bels, sous la menace d'un couteau pendant trois heures. Il revendiquait un transfèrement dans une prison de Guadeloupe. Le responsable n'avait subi aucune violence physique, selon la direction de l'administration pénitentiaire. 

En décembre 2013, en compagnie d'un complice, il avait kidnappé un jeune gardien à la prison de Condé-sur-Sarthe, où il était alors détenu. Ces faits lui avaient valu huit ans de prison.