Panama papers : Frédéric Oudéa (Société générale) entendu le 11 mai au Sénat

  • A
  • A
Panama papers : Frédéric Oudéa (Société générale) entendu le 11 mai au Sénat
Selon "Le Monde", la Société générale a fait appel à 979 sociétés offshores entre 1977 et 2015.@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

Le directeur général de la Société générale sera auditionné le 11 mai par la commission des Finances du Sénat, pour s'expliquer dans l'affaire des Panama Papers.

Le directeur général de Société générale sera entendu le 11 mai par la commission des Finances du Sénat, après les révélations sur les liens entre la banque et le cabinet panaméen Mossack Fonseca, spécialisé dans la création de sociétés offshore dans des paradis fiscaux, a fait savoir mardi le rapporteur de la commission d'enquête sur l'évasion fiscale, Eric Bocquet. "Le Président du Sénat Gérard Larcher vient d'annoncer la prochaine audition de M.Oudéa (...) La vérité en marche ? Voir..", a-t-il tweeté.



Accusé d'avoir menti au Sénat en 2012. Des sénateurs de gauche et écologistes réclament des poursuites judiciaires pour "faux témoignage" contre Frédéric Oudéa, l'accusant d'avoir menti en 2012 devant une commission d'enquête sur la présence de la banque dans des paradis fiscaux. Frédéric Oudéa a réfuté ces accusations et assuré qu'il avait "répondu avec la plus totale sincérité à toutes les questions de la commission d'enquête du sénat d'avril 2012". La présidente de la commission des Finances, la socialiste Michèle André, avait assuré début avril, après avoir reçu le directeur général de Société générale, que l'audition de Frédéric Oudéa serait ouverte à la presse.