Le gardien d'une synagogue parisienne retrouvé mort dans le canal de l'Ourcq

  • A
  • A
Le gardien d'une synagogue parisienne retrouvé mort dans le canal de l'Ourcq
Le corps du septuagénaire, porté disparu depuis le 24 janvier, a été retrouvé dans le canal de l'Ourcq.@ AFP
Partagez sur :

Le gardien d'une synagogue parisienne, située dans le 19ème arrondissement, a été retrouvé mort dans le canal de l'Ourcq. 

Le corps sans vie du gardien d'une synagogue du 19ème arrondissement de Paris, porté disparu au soir du 24 janvier, a été retrouvé dimanche dans le canal de l'Ourcq.

L'homme formellement identifié. Après des analyses ADN, l'homme a formellement été identifié comme étant Moïse Chekroun, 72 ans. Il n'avait plus donné signe de vie depuis le soir du 24 janvier, lorsqu'il avait quitté la synagogue où il officiait comme gardien. Une enquête ouverte pour disparition inquiétante avait été confiée à la brigade criminelle de la PJ parisienne, sous l'égide d'un juge d'instruction.

Les causes du décès n'étaient pas encore connues mercredi. La route qu'empruntait à vélo le septuagénaire jusqu'à son domicile de Saint-Denis le faisait longer une portion du canal de l'Ourcq, puis du canal de Saint-Denis. Son corps a été retrouvé au niveau de l'écluse d'Aubervilliers.