Le djihadiste français Omar Omsen est mort

  • A
  • A
Le djihadiste français Omar Omsen est mort
@ Capture YouTube/Al-Jazeera
Partagez sur :

Omar Omsen, un des principaux recruteurs d'Al Qaida en France, serait décédé dans la nuit de jeudi à vendredi. 

Une des principales figures du djihadisme français est morte. Omar Diaby, qui se faisait appeler Omar Omsen, aurait été tué il y a quelques jours. Un membre de sa famille a confirmé son décès depuis Alep, en Syrie. Omar Omsen, un des principaux recruteurs d'Al Qaida, avait réussi à faire venir des centaines de jeunes français, pour la plupart originaires de la région de Nice, pour combattre à ses côtés.

Il aurait succombé à ses blessures. Le djihadiste serait mort il y a plusieurs jours en préparant une action contre le régime de Bachar al Assad. Le Franco-Sénégalais, âgé de 40 ans, aurait reçu une balle en pleine poitrine et des éclats de grenade. Plongé dans le coma, il aurait finalement succombé à ses blessures, selon un tweet de Romain Caillet, consultant spécialiste du terrorisme islamiste. Un membre de la famille d'Omar Omsen a confirmé l'information depuis Alep, en Syrie.

Une figure du djihadisme français. Omar Omsen était considéré comme une des principales figures du djihadisme français. Il était parti en Syrie en 2013 pour rejoindre une des branches d'Al Qaida. Omar Diaby, de son vrai patronyme, était chargé du recrutement de jeunes djihadistes sur le territoire français. "On peut considérer que s'il n'avait pas été là, un quart des Français présents aujourd'hui ne serait pas en Syrie", soutient David Thomson, journaliste spécialiste du djihadisme français, interrogé par Europe 1.  

Une activité importante à Nice. Le djihadiste avait recruté des centaines de jeunes français, dont une grande partie dans la ville de Nice. "C'est quelqu'un qui a eu un rôle très important, essentiellement dans la ville de Nice. Il a fait une prédication djihadiste très forte dans les quartiers populaires de Nice. Il a eu un impact important sur internet, avec des vidéos qu'il diffusait depuis 2011. Une grande partie de sa brigade était composée de jeunes recrutés à Nice", assure David Thomson.

Un successeur originaire de Savoie. Omar Diaby était l'Emir d'une brigade de Français pro Al Qaida basée dans la région d'Alep, en Syrie. Toutefois, il recrutait de moins en moins de jeunes djihadistes depuis l'émergence de l'Etat islamique. Un autre Français, originaire de Savoie, devrait prendre sa place.