L'employée pyromane du Leclerc condamnée à un an de prison

  • A
  • A
L'employée pyromane du Leclerc condamnée à un an de prison
@ REUTERS
Partagez sur :

Elle avait avoué avoir incendié la réserve de son supermarché, avant de tenter d'y remettre le feu à deux reprises. L'employée est depuis revenue sur ses aveux. 

L'info. Une employée du Leclerc d'Angerville, dans l'Essonne, a été condamnée jeudi à Évry à un an de prison ferme et deux ans avec sursis. Cette femme avait été arrêtée après un départ de feu le 19 juillet dernier dans la réserve de son supermarché.

Quatre millions d'euros de dégâts. Les gendarmes avaient alors établi un lien avec deux affaires remontant à 2012 : un incendie qui avait totalement détruit la réserve du supermarché, occasionnant des dégâts à hauteur de 4 millions d'euros. Un mois plus tard, une tentative d'incendie avait également eu lieu dans la réserve flambant neuve du magasin. "Les conséquences auraient pu être dramatiques", avait estimé le procureur lors de ses réquisitions. 

Des aveux ensuite niés en bloc. L'employée avait rapidement avoué les trois faits en garde à vue, multipliant les détails. Elle avait expliqué avoir agi à cause de "la pression du travail", d'une mésentente avec son responsable et de "problèmes familiaux". Des aveux sur lesquels elle était revenu à l'audience, niant en bloc. "J'ai donné des détails, c'est vrai. Mais je n'ai rien fait", avait-elle assuré. "J'avais peur, c'était la première fois que j'étais en garde à vue", avait-elle répété. 

Lors d'échanges avec le tribunal avant son procès, elle avait évoqué un complot de ses supérieurs hiérarchiques pour se débarrasser d'elle. Une audience civile, destinée à fixer d'éventuels dommages et intérêts, a été fixée au 12 février.