Côtes-d'Armor : elle vivait auprès de sa mère morte

  • A
  • A
Côtes-d'Armor : elle vivait auprès de sa mère morte
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une fille souffrant de problèmes psychiatriques vivait recluse, dans une maison des Cotes-d'Armor, auprès de sa mère morte en 2010.

Les gendarmes ont fait une macabre découverte vendredi, dans le village de Maël-Carhaix, dans les Côtes-d'Armor. Le corps d'une femme âgée morte depuis des années a été retrouvé dans une maison, où sa fille vivait recluse à ses côtés, a-t-on appris samedi auprès du parquet de Saint-Brieuc.

Sa mère morte depuis près de quatre ans. Les gendarmes ont découvert le cadavre en état de décomposition avancée vendredi, a déclaré le vice-procureur Patrick Lewden, confirmant une information de la presse locale. "Cette personne n'avait plus été vue depuis 2010", a précisé Patrick Lewden, ajoutant que l'autopsie devrait permettre de déterminer à quand remonte le décès.

La femme placée en hôpital psychiatrique. La femme, née en 1921, vivait seule avec sa fille, née en 1947. Cette dernière, "compte tenu de son état psychique, a dû être placée d'office en hôpital psychiatrique. Elle est très confuse et n'a pu être entendue", a indiqué le vice-procureur.

Elles vivaient avec la pension du père. La mairie du village, inquiète de la disparition de la vieille dame, l'avait signalée au parquet qui a ordonné aux gendarmes d'enquêter, entraînant la découverte du corps. Les deux femmes vivaient de la pension de réversion du père, mort quelques années auparavant, selon Patrick Lewden.
.