Chute mortelle d'un locataire : garde à vue levée pour le propriétaire

  • A
  • A
Chute mortelle d'un locataire : garde à vue levée pour le propriétaire
Vendredi, un homme de 57 ans est mort après avoir chuté de son appartement du 30e étage. Photo d’illustration.@ REMY GABALDA / AFP
Partagez sur :

Avant la chute du locataire, le propriétaire a admis avoir forcé la porte de l'appartement. Il a également affirmé qu'il ignorait que la victime s'y trouvait.

Le propriétaire d'un appartement d'Epinay-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis, dont le locataire a fait vendredi une chute mortelle du 30e étage a été relâché à l'issue de sa garde à vue, a-t-on appris dimanche de source proche de l'enquête.

Une chute du 30e étage. Vendredi, un homme de 57 ans est mort après avoir chuté de son appartement du 30e étage. "Avant la chute, il avait appelé la police pour dire: 'Mon propriétaire est en train de casser la porte car je n'ai pas payé mon loyer'", avait relaté une source proche de l'enquête. Interpellé vendredi, le propriétaire de l'appartement, un homme de 43 ans, avait été placé en garde à vue pour homicide volontaire. Samedi, un deuxième suspect, qui se trouvait avec le propriétaire, avait également été placé en garde à vue. Mais tous deux ont été relâchés dimanche, selon la source proche de l'enquête.

"Très difficile d'établir ce qu'il s'est passé". D'après elle, les deux gardés à vue ont nié "avoir commis des violences". Ils ont admis avoir forcé la porte de l'appartement mais affirmé qu'ils ignoraient que la victime s'y trouvait. "En l'état, il est très difficile d'établir ce qu'il s'est passé. Le propriétaire est décrit comme un type plutôt aimable. Et la victime aurait eu des velléités de suicide", a indiqué la source proche.  Le parquet de Bobigny a confié l'enquête, qui se poursuit, à la police judiciaire du département.