Ces dix faits divers qui ont marqué 2014

  • A
  • A
Ces dix faits divers qui ont marqué 2014
@ Montage Europe 1
Partagez sur :

RÉTRO 2014 - Europe1.fr revient sur les dix affaires qui auront marqué les mémoires cette année.

Par nature, le fait divers survient n'importe où, n'importe quand, dans des conditions inattendues. Il choque, indigne, et questionne notre société sur ses maux. Chaque jour apporte son lot d'histoires sensationnelles ou retentissantes. Mais certaines de ces affaires marquent nos mémoires. Du mythique 36 quai des Orfèvres aux pièges d'une petite route de l'Aube, d'une institutrice victime d'une folie meurtrière au violent coup de sang d'une starlette de téléréalité, d'une terrible jalousie attisée par une fortune monégasque à une vengeance sanglante sur fond de misère sociale, voici dix faits divers qui ont marqué cette année 2014.

Le clash entre Rohff et Booba dégénère. Le clash entre les deux rappeurs Rohff et Booba dérape dans le sang le 21 avril. Après de longues années d'insultes par morceaux et messages interposés, Rohff accompagné de plusieurs individus, dont ses gardes du corps, débarquent dans une boutique "Unkut", la marque de streetwear de son rival, dans le quartier des Halles, à Paris. Un jeune vendeur est passé à tabac. Il reste plusieurs heures dans le coma et son pronostic vital est un temps engagé. Rohff est interpellé le lendemain et finalement mis en examen pour "violences volontaires en réunion et avec préméditation". Écroué, il est finalement remis en liberté après deux mois de détention, grace au règlement de sa caution par le footballeur camerounais Samuel Eto'o.

>> LES ORIGINES - Rohff vs Booba : quand le clash des "millionnaires" du rap dérape

rohff.booba

© Capture YouTube

Soupçons de viols au 36. Le 23 avril, des policiers de la Brigade de recherches et d'intervention (BRI) sont accusés de viol par une touriste canadienne. Les faits se seraient produits dans les locaux mêmes de la PJ, au sein du mythique 36 quai des Orfèvres, à Paris. La victime aurait accepté de suivre les policiers dans leurs bureaux à l'issue d'une soirée arrosée. Au second jour de garde à vue, l'un des policiers admet une relation sexuelle consentie. Deux sont finalement mis en examen pour viol en réunion et placés sous contrôle judiciaire, un troisième est témoin assisté.

>> L’ENQUÊTE - Soupçons de viol au "36" : que disent les portables des policiers ?

Une riche héritière monégasque abattue. Hélène Pastor, 77 ans, membre de l'une des plus riches familles monégasques, et son chauffeur Mohamed Darwich, 64 ans, sont mortellement blessés par deux tireurs embusqués devant un hôpital de Nice. Nous sommes le 6 mai. Dès le 23, l'enquête désigne son gendre, Wojciech Janowski, 64 ans, consul honoraire de Pologne à Monaco. Celui-ci avoue le 26 juin avoir commandité l'assassinat de sa belle-mère pour des raisons financières et celui du chauffeur pour faire diversion. Huit jours plus tard, il se rétracte arguant de sa mauvaise pratique du français.

>> L’ENQUÊTE  - Affaire Pastor : le gendre "n'a pas compris les nuances de la langue française"

22.12-pastor.janowski.1280

© AFP

Une institutrice poignardée à mort au dernier jour d'école. Une enseignante d'école maternelle est poignardée à mort à Albi par la mère d'une écolière, devant les enfants, au dernier jour de l'année scolaire, le 4 juillet. Le drame connaît un retentissement national. La mère de famille est internée le jour-même en hôpital psychiatrique.

>> LE CHOC - Institutrice poignardée à mort : "cela fait des années qu'on alerte"

Cinq enfants meurent dans l'accident de leur minibus. Le 22 juillet, cinq enfants âgés de 11 à 14 ans ainsi que leur accompagnateur meurent sur une route départementale de l'Aube. L'accident se produit au retour d'une excursion organisée par le service jeunesse de la ville de Nangis, en Seine-et-Marne. Le mini-bus transportant les enfants, un Renault Trafic, heurte de plein fouet un poids lourd roulant sur la voie opposée d'une départementale. La vitesse et l'alcool sont très vites exclues des causes probables de l'accident. L'autopsie de l'accompagnateur et conducteur du minibus, décédé dans l'accident, révèle cependant un faible taux de glucose qui aurait pu générer un malaise hypoglycémique, entrainant la déportation du véhicule sur la voie inverse.

>> LA CAUSE - Collision dans l'Aube : une hypoglycémie du conducteur en cause ?

 52 kilos de cocaïne disparaissent du 36. Une nouvelle affaire ébranle le 36 quai des Orfèvres, le 31 juillet. La police judiciaire parisienne constate la disparition de 52 kilos de cocaïne, d'une valeur marchande de 2 millions d'euros, placés sous scellés dans ses locaux. Un brigadier, identifié par la vidéo-surveillance, est arrêté le 2 août sur son lieu de vacances dans les Pyrénées-Orientales. D'importantes sommes d'argent qu'il dit avoir gagnées au jeu sont découvertes chez lui. Il est mis en examen et écroué.

 >> RIFIFI AU 36 - Cocaïne disparue : un policier insoupçonnable mais ...

Effondrement meurtrier d'un immeuble en Seine-Saint-Denis. Un immeuble d'habitation de quatre étages s'effondre le 31 août, après une explosion à Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, faisant 8 morts et 11 blessés. C'est l'explosion la plus meurtrière en France depuis une dizaine d'années. Les enquêteurs privilégient la piste d'une déflagration due au gaz dans un appartement.

>> L'ACCIDENT - Explosion à Rosny-sous-Bois : où en est l'enquête ?

22.12

Une patiente meurt à la maternité d'Orthez. Une jeune femme est victime d'un accident d'anesthésie lors d'un accouchement par césarienne à la maternité du centre hospitalier d'Orthez. Elle décède quatre jours plus tard à l'hôpital de Pau. L'anesthésiste, qui souffre d'alcoolisme, est écrouée. La maternité sera fermée.

>> DÉFAILLANCE - Drame d’Orthez : comment l’expliquer ?

20 ans après, des aveux pour une des disparues de Perpignan. Le 14 octobre, un suspect de 54 ans, Jacques Rançon, déjà condamné pour viol, est arrêté à Perpignan dans l'enquête sur l'affaire des trois disparues de la gare de Perpignan, dans les années 1995-1998. Son ADN, trouvé sur le corps de Mokhtaria Chaib, 19 ans, assassinée et mutilée en décembre 1997, a permis de l'identifier. Il avoue en garde à vue. Le parquet refuse cependant de lier cette affaire aux deux autres disparitions qui restent l'un des plus grands mystères criminels français… en partie résolu.

>> COLD CASE - Disparues de Perpignan : 19 ans de mystère et un rebondissement

22.12-perpignan.1280

© AFP PHOTO / RAYMOND ROIG

Nabilla suspectée d'avoir poignardé son compagnon. La vedette de téléréalité Nabilla est arrêtée à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, le 7 novembre. Elle est soupçonnée d'avoir blessé de plusieurs coups de couteau son compagnon Thomas Vergara, lors d'une dispute. Ses versions des faits et celle de son compagnon divergent. Nabilla est mise en examen pour tentative de meurtre et écrouée. Elle est finalement libérée et placée sous contrôle judiciaire le 18 décembre.

 >> LIBRE - Nabilla est "fatiguée" après ses cinq semaines de détention