Avalanche aux Deux-Alpes : l'heure du deuil au lycée

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le lycée Saint-Exupéry de Lyon est en deuil après le décès de deux élèves emportés par une avalanche mercredi lors d'une sortie scolaire aux Deux-Alpes.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

Devant le collège-lycée Saint-Exupéry de Lyon, l'heure est aux premiers hommages. Dès mercredi soir, des dizaines de bougies, des roses et quelques messages ont été déposés devant cet établissement de la Croix-Rousse. Les élèves y ont perdu deux camarades, emportés dans une avalanche sur le domaine skiable des Deux-Alpes.

Hommage aux élèves du lycée Saint-Exupéry décédés aux Deux-Alpes

© Jean-Luc Boujon


"Je suis H24 avec eux." "C'est un gros choc d'apprendre ça", lâche Vladimir, camarade des deux victimes. "Ça me touche personnellement. Ça fait deux ans que je suis dans leur classe, que je suis H24 avec eux. C'est mes amis." Lui-même devait participer à cette sortie, organisée dans le cadre d'un stage d'hiver, mais il a "réussi à convaincre (ses) parents de ne pas y aller. Je ne suis pas fan de ski."

"On les a vus il y a une semaine, et puis..." "Je n'arrive plus à pleurer. Je suis choquée. Pourquoi c'est eux ? Je ne comprends pas, en fait. On les connaissait depuis tout petit, on les a vus il y a une semaine, et puis c'est fini", a commenté Ninon, bouleversée, sur Europe 1.

"Des gamins super." Chaque année, ce très bon lycée lyonnais organise un stage de ski qui se déroule à la même époque pour les élèves de 1re ayant pris une option sport. Celui-ci avait débuté lundi, avec l'encadrement de trois ou quatre enseignants, donc chacun tient à la louer la qualité. Mercredi, un encadrant les a menés sur une piste fermée au public. Ce prof de gym est toujours hospitalisé. 

"Forcément, ça remue", concède Béatrice, une maman dont les enfants côtoyaient la jeune fille et le jeune garçon décédés. "C'est des gamins que je connais depuis tout petit... C'est tous des gamins super dynamiques, super intelligents, super, quoi." Beaucoup de parents et des dizaines d'élèves sont spontanément venus se recueillir devant le lycée dès mercredi soir.