Assises du Cher : 13 ans de réclusion pour "le braqueur solitaire"

  • A
  • A
Assises du Cher : 13 ans de réclusion pour "le braqueur solitaire"
@ AFP
Partagez sur :

L'homme de 53 ans a été reconnu coupable de vingt-quatre braquages et d'une tentative entre 2009 et 2014. 

Un homme de 53 ans, surnommé le "braqueur solitaire" par les enquêteurs qui ont mis fin à ses agissements dans huit départements, a été condamné lundi à treize ans de réclusion criminelle par la cour d'assises du Cher.

24 braquages en cinq ans. Christophe Mézier, un habitant de l'Indre, a été reconnu coupable de vingt-quatre braquages et d'une tentative entre 2009 et 2014 dans les départements de l'Indre (six faits), du Loiret, de la Vienne, du Cher (quatre), de l'Indre-et-Loire (trois), de l'Eure-et-Loir (deux), de l'Essonne et de la Creuse. Le ministère public avait requis quinze ans de réclusion. Le maximum encouru était de vingt ans. Devant la cour d'assises, jusqu'au bout de son procès qui a duré six jours, l'accusé n'a reconnu que dix braquages. Il a assuré, sans convaincre la cour, que les autres faits avaient été commis par un autre malfaiteur qui copiait sa technique.

Il partait le lendemain matin. Il avait été arrêté en janvier 2014 par le Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) à la suite d'une longue enquête de la Section de recherches de Bourges. Le quinquagénaire préparait minutieusement ses braquages. Armé, il ne criait jamais et tâchait de ne jamais rien toucher. Il dormait généralement dans le secteur et partait le lendemain matin, une fois que les recherches des forces de l'ordre avaient baissé d'intensité.