Agression de journalistes dans la Somme : trois arrestations

  • A
  • A
Agression de journalistes dans la Somme : trois arrestations
@ AFP
Partagez sur :

Trois journalistes, dont l'envoyé spécial d'Europe 1, avait été agressés aux abords d'un camp de gens du voyage, à Roye, où s'était produite une fusillade meurtrière, fin août. 

L'incident s'était produit en marge d'un événement dramatique, fin août, à Roye, dans la Somme. Trois individus, dont un mineur, ont été interpellés lundi dans l'enquête sur l'agression de journalistes en marge de la fusillade qui avait alors fait quatre morts dans un camp de gens voyage, selon les éléments recueillis par Europe 1, confirmant une information du Courrier Picard.

Des proches d'une des victimes. Les trois suspects, un mineur de 15 ans, un homme de 19 et un dernier de 48 ans, ont été interpellés dans la Somme, lundi matin vers 9h15, par la gendarmerie. Tous membres de la communauté des gens du voyages, il s'agit de proches du grand-père tué dans la fusillade. Les deux plus jeunes sont convoqués devant un tribunal. Le troisième doit encore être entendu par les enquêteurs.

Quatre morts dont un nouveau-né. Le 24 août dernier, un homme avait ouvert le feu à plusieurs dizaines de reprises sur une aire d'accueil de gens du voyage, tuant le grand-père, la mère et un nouveau-né d'une même famille. Le forcené avait ensuite tiré sur les gendarmes, blessant mortellement l'un d'eux. La presse avait alors été aussitôt dépêchée sur place.

 

 

Alors que la tension était à son comble aux abords du camp, deux journalistes, Lionel Gougelot d'Europe 1 et Franck Antson d'RTL, ont été violemment passés à tabac par un petit groupe d'individus. Europe 1 avait condamné ces deux agressions avec la plus grande fermeté