Accident de Brétigny : un juge d'instruction arrive en renfort à Evry

  • A
  • A
Accident de Brétigny : un juge d'instruction arrive en renfort à Evry
Sept personnes sont mortes dans l'accident ferroviaire du 12 juillet 2013, à Bretigny-sur-Orge.@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Un juge d'instruction a été nommé début septembre à Evry afin de décharger les trois magistrats instructeurs travaillant sur la catastrophe ferroviaire survenue en 2013 à Brétigny-sur-Orge.

Il vient en renfort des trois magistrats surmenés par le dossier Brétigny. Un juge d'instruction a été nommé début septembre à Evry pour épauler les trois magistrats instructeurs travaillant sur la catastrophe ferroviaire survenue en 2013 à Brétigny-sur-Orge, dans l'Essonne. Les trois magistrats avaient demandé à être dessaisis du dossier, a-t-on appris mardi auprès du parquet. L'arrivée de ce nouveau magistrat avait été annoncée fin juin par la ministre de la Justice Christiane Taubira.

Il récupère "une partie de l'affaire". Les trois juges d'instruction chargés d'enquêter sur l'accident "se dessaisiront d'une partie de leurs autres affaires" au profit de ce nouveau juge, explique le parquet. Quelque 90 de leurs dossiers ont déjà été transférés vers son cabinet.

Ils dénonçaient un manque de moyens. Le tribunal de grande instance d'Évry compte maintenant huit magistrats instructeurs, souligne le parquet. Dans un courrier adressé au procureur en début d'année, les juges en charge de l'enquête sur l'accident, qui a fait sept morts, avaient proposé que celle-ci soit transmise au pôle spécialisé en matière d'accidents collectifs au tribunal de grande instance de Paris.

Les magistrats regrettaient un manque de moyens humains et invoquaient notamment un poste de magistrat toujours non pourvu ou encore un manque de greffiers. Le procureur de la République d'Évry avait rejeté leur demande arguant que si l'enquête avait été transférée à Paris, "il y aurait eu une perte de connaissances du dossier".