La Vélo Francette : 600 kilomètres pour revivre le Made in France

  • A
  • A
Les escapades culturelles est une chronique de l'émission Europe 1 Week end
Partagez sur :

La Vélo Francette propose 600 kilomètres d'itinéraire à parcourir en vélo de la Normandie à l'Atlantique pour découvrir ou redécouvrir le patrimoine français.

W.B. : Vanessa Zhâ, vous nous emmenez aujourd’hui sillonner notre belle France à travers un nouvel itinéraire de plus de 600 km balisés entre Ouistreham et la Rochelle.

V.Z. : Qu’est-ce que vous dites d’une balade à vélo pour sillonner les routes de notre arrière-pays sur un petit air de Trenet ? Pour ça, je vous emmène sur la Vélo Francette pour un road-movie à la Frenchy. Une manière de flâner à la cool sur 6 spots de routes pour revivre le Made in France avec des visites d’ateliers, de manufactures, de brasseries artisanales ou bien de regoûter à nos plaisirs d’enfance comme les sirops d’antan, les biscuits, les produits fermiers… Sans oublier aussi la nature et le patrimoine. Des sites frenchy qu’ils ont appelé « rétropédalages ». Il y en a 4 sur chaque spots.

W.B. : On renoue avec les petits plaisirs à la française. Cette vélo Francette elle part donc de Normandie ?

V.Z. : Oui, après on peut choisir son tronçon. Elle traverse 7 départements, 3 régions, la Normandie, les pays de la Loire et le Poitou-charentes. Donc vous partez des plages de Normandie pour traverser le bocage normand, descendre la Vallée de la Mayenne, aborder le val de Loire, parcourir le marais poitevin avant d’atteindre la côte Atlantique à la Rochelle. Et chacun des 6 tronçons - d’une centaine de kilomètres - est très agréable car en général, le tracé n’est pas loin d’une rivière ou d’un fleuve. Cela vous offre la possibilité de vous arrêter dans les guinguettes, les bars à vélos et de choisir des hébergements atypiques dans la nature comme des roulottes hippies, des lodges sur pilotis, mais aussi des moulins à eau, des anciennes écuries ou fabriques à hameçons, des maisons éclusières réhabilitées en hôtel…

W.B. : Et dans ces 6 spots, j’imagine que vous avez un coup de cœur à nous conseiller.

V.Z. : Oh que oui ! Le tronçon entre Niort et la Rochelle, le marais poitevin, qu’on appelle la Venise verte, entre terre et mer. Vous pédalez sur des pistes ombragées pour aller de petits ports en villages secrets à côté des barques locales à fond plat qui glissent sur l’eau, en vous arrêtant aux 4 spots de rétropédalages qu’ils ont sélectionnés pour nous faire revivre notre patrimoine et notre savoir-faire français. Et mon préféré, c’est le moulin de Beauregard, qui a fonctionné de 1628 à 1938 avant de tomber en ruines. Depuis 15 ans, il a été restauré et vous pouvez participer à la fabrication de la farine de blé bio en compagnie du meunier.

Et puis observez bien autour de vous pour apercevoir la poule de marans, qui pond les œufs les plus gros, les plus ronds et les plus foncés couleur chocolat.

W.B. : Et on pose nos vélos et nos sacs à dos à quel endroit ?

V.Z. : Dans un petit havre de paix, à 2 pas de la Rochelle à Marsilly dans un village d’ostréiculteurs. Ce sont 5 chambres d’hôtes design dans une ancienne écurie du 19eme : Un Banc au Soleil.