Macron, dans la cour des grands

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito politique de 6h20 est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Sommet de l'OTAN, du G7, entretien avec Donald Trump et Vladimir Poutine, les défis ne manquent pas pour Emmanuel Macron.

Les premiers pas d'Emmanuel Macron sur le théâtre diplomatique. Avec des sommets en série et des rendez vous à haut niveau.

 Notre nouveau président pose le pied dans la cour des grands. Et met les mains dans les affaires du monde. Demain, sommet de l'OTAN à Bruxelles. Avec, en marge, un entretien avec Donald Trump.  Et puis vendredi et samedi, sommet du G7 en Sicile. Et puis lundi, visite à Paris de Vladimir Poutine.  Rappelez vous, pendant la campagne, ses adversaires le moquaient: "Vous imaginez le jeune Macron face à des ogres comme Poutine ou Trump?" Et bien, ça y est. Nous y sommes. Notre président est Dans le grand bain.


Est ce qu'il va être à la hauteur?

En réalité, il a déjà de l'expérience sur la scène internationale, notre jeune président. Il a été ministre de l'Economie, secrétaire général adjoint de l'Elysée. Des sommets européens, des G7, des G 20, il en a fait quelques uns. Et puis surtout il a une équipe autour de lui. Un conseiller diplomatique, ancien ambassadeur à Berlin, qui est là pour ça. C'est vrai qu'on dit qu'il a un déficit d'image sur le régalien, le président Macron. Sur les dossiers sécuritaire, militaires, ou l'anti terrorisme.  Des personnalités comme Jean Yves Le Drian, l'ancien ministre de la Défense passé qu quai d'Orsay, sont là pour ça. Pour lester le chef de l'Etat.  Un nouveau venu dans le grand monde doit savoir s'entourer.

Alors qu'est ce qu'il faudra regarder de plus près pendant ces quelques jours?

D'abord, la forme, l'image. Il faudra voir si le chef de l'Etat ne dépare pas parmi ses semblables. Ensuite, le message. Le fond, bien sûr. Emmanuel Macron va t il faire entendre sa voix, ses positions. Et puis il va falloir observer de près si le nouvel élu se prend au jeu. C'est un symptôme bien connu des président nouvellement élus.  a prise de hauteur, l'air des sommets peut rapidement enivrer. Quand on pose le pied sur l'Olympe, on a vite fait de se prendre pour un dieu.